Aller au contenu principal

Récoltes
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard

Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne permet pas de lancer pleinement la saison des moissons.

Cette année, la saison des moissons sera en retard. La météo pluvieuse bouscule le programme et repousse le lancement des récoltes. Après dix jours d'averses, les agriculteurs loirétains ont tout de même essayé de sortir les moissonneuses en fin de semaine dernière. Malheureusement, cette tentative de début de récolte s'est rapidement arrêtée à cause, encore une fois, de la météo capricieuse. Xavier Girard, chef du service agronomie-environnement de la chambre d'Agriculture du Loiret, ne peut que confirmer ce retard grandissant : « L’année dernière, la moisson a débuté à la fin du mois de juin. Les fortes pluies survenues ces derniers jours n’ont pas été propices au lancement de la saison. Les agriculteurs ont essayé de sortir leurs moissonneuses vendredi et dimanche, seuls jours sans eau. Mais dans certains secteurs comme le Giennois, il y a des risques d’embourbements. D'autre part, nous sommes inquiets sur les conséquences en termes de qualité des grains ».

« Il faut sauver les récoltes »

S'embourber, c'est ce qui est arrivé à Jean-Pierre Turpin, agriculteur à Châtillon-sur-Loire. Il se situe dans l'un des rares secteurs du Loiret à avoir bénéficié de quatre jours de répit avant le retour de la pluie. « Nous avons terminé de récolter les orges d'hiver dimanche soir car localement nous n’avons pas eu de pluie de jeudi à dimanche », précise-t-il. Malgré cette chance, les conditions de récolte restent compliquées. « La moissonneuse-batteuse s'est enlisée à cinq reprises. La première fois, nous avons mis trois heures à désembourber la machine. De plus l'engin esquinte les sols, fragilisés par la pluie. » Il reste encore à l’agriculteur à récolter ses blés et son colza. « Nos récoltes ont perdu du poids à force d’être lavées. Plus nous attendons, plus elle perd en qualité et en poids et donc des quintaux », déplore-t-il.

Les agriculteurs espèrent pouvoir commencer à moissonner ce week-end avec le retour du soleil et des chaleurs estivales.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Moisson 2021 : malgré les inquiétudes, une année plutôt correcte en moyenne
La chambre d'Agriculture fait le bilan de la moisson 2021 au terme d'une campagne marquée par une météo avec de fortes amplitudes.
Le 7 septembre, à Outarville. Le monde agricole a retrouvé le chemin d'Innov-agri, après le report de l'édition 2020.
Innov-agri bat son plein à Outarville
La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir…
Samedi 11 septembre, à Thiverval-Grignon (Yvelines). Les élus du territoire étaient nombreux à participer à la manifestation contre la vente du domaine de Grignon.
Près de 400 manifestants et unité des élus contre la vente du domaine de Grignon
La manifestation contre la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea Cogedim a mobilisé près de 400 personnes samedi 11 …
Publicité