Aller au contenu principal

Magazine
Dans les pas de Marcel Proust

La Fédération des chasseurs d'Eure-et-Loir a inauguré, le 10 juillet, un chemin de promenade qui suit les traces de Marcel Proust autour de Combray.

Saint-Éman, Nonvilliers-Grandhoux, Méréglise, Montigny-le-Chartif, Vieuvicq, Saint-Avit-les-Guespières et bien sûr Combray, sont des noms qui sonnent aux oreilles des amateurs de Marcel Proust pour avoir inspiré son œuvre majeure, À la recherche du temps perdu. Ces villages sont désormais reliés par un chemin d'une trentaine de kilomètres au départ ­d'Illiers-Combray, grâce à l'initiative de la Fédération des chasseurs d'Eure-et-Loir, qui a inauguré cette Promenade au Combray de Marcel Proust, le 10 juillet. Pour y parvenir, elle s'est appuyée sur le projet Ekosentia porté par la Fédération nationale. Les techniciens de la fédération, de par leur ancrage local et leur connaissance du milieu, se sont rapprochés des agriculteurs et des propriétaires riverains afin de leur proposer des aménagements. Ainsi, pour faire de ce cheminement un véritable corridor de biodiversité et compléter la trame verte locale, 1 300 mètres de haies et six hectares de jachères mellifères ont été plantées. Au fil de l'itinéraire et pour permettre aux promeneurs de découvrir la richesse faunistique, floristique et patrimoniale du circuit, une douzaine de panneaux ont été installés. Chacun associera une référence littéraire de l'œuvre de Marcel Proust aux paysages et à la thématique pédagogique proposée. Ouvert à la randonnée pédestre ou en VTT, cette Promenade au Combray de Marcel Proust ne permettra peut-être pas de retrouver le temps perdu mais le chemin est tout tracé…

Tous les aménagements seront définitivement achevés à la fin de l'année.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité