Aller au contenu principal

Interview
Jérôme Regnault : « Mon défi : porter l'organisation d'une filière légumes »

L'agriculteur yvelinois Jérôme Regnault a été élu conseiller régional lors des dernières ­élections. Il livre ici ses ambitions pour les six années à venir.

Jérôme Regnault
L'agriculteur yvelinois Jérôme Regnault a été élu conseiller régional lors des ­élections de 2021.
© M.G.

Horizons : Vous avez été élu conseiller régional lors des dernières élections. Comment se sont déroulées ces premières semaines de mandat ?

Jérôme Regnault : Dans un premier temps, je me suis surtout employé à échanger avec la nouvelle équipe sur divers sujets afin d'établir des premiers contacts. J'ai également participé à la première séance plénière du 21 juillet au cours de laquelle nous avons voté plus de quarante mesures. Ce jour-là, nous avons également voté la composition des commissions thématiques. Je vais siéger dans deux commissions qui me tiennent particulièrement à cœur, la commission Agriculture et alimentation (pour laquelle il est préssenti à la présidence, NDLR) et la commission Ruralité, commerce et artisanat. Je ferai également parti des élus qui représenteront la Région au sein du Parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse et j'intègre le conseil d'administration de l'Agence des espaces verts.

Quelles sont vos ambitions pour la commission Agriculture et alimentation ?

Je souhaite avant tout travailler sur le local et porter le modèle d'une agriculture réconciliée. L'ensemble des filières doivent pouvoir se retrouver et il ne doit pas y avoir d'opposition entre les modèles agricoles (bio, HVE…). C'est mon ambition. La nécessité d'avoir une multitude d'agricultures n'est plus à démontrer. Je souhaite travailler avec l'ensemble des modèles et faire prendre place à chacun. Sur le volet local, l'idée est de valoriser l'agriculture francilienne, par le biais des cantines scolaires notamment. Faisons entrer les productions franciliennes dans les ménages français via l'assiette des enfants. J'y crois profondément.

Vous fixez-vous un objectif/un défi pour cette mandature ?

Oui absolument. Je souhaite relever le défi de parvenir à l'organisation d'une filière légumes francilienne. Multiplier les installations de maraîchers dans les communes franciliennes n'est pas possible. Cela nécessiterait de nombreux permis de construire, de création d'infrastructures, de logistiques, de contraintes techniques aussi. En revanche, réunir tous les acteurs pour organiser une filière qui permettra aux agriculteurs qui le souhaitent de se lancer dans 4 ou 5 hectares de légumes sans que cela implique de trop lourds investissements sur le plan individuel, c'est l'idée. Cela permettra à la fois de répondre aux besoins des Franciliens, pour les cantines scolaires et la restauration collective notamment, et des agriculteurs qui souhaitent se diversifier. Cette filière légumes impliquerait la Région mais aussi les Départements, les intercommunalités, la chambre d'Agriculture et les coopératives. Je souhaite prendre le temps de la réalisation mais j'aimerais que ce projet soit, au minimum, mis sur les rails d'ici le printemps prochain. Nous en débattrons lors de la première réunion de la commission Agriculture et alimentation qui doit avoir lieu mi-septembre.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité