Aller au contenu principal

Interview
Jérôme Regnault : « Mon défi : porter l'organisation d'une filière légumes »

L'agriculteur yvelinois Jérôme Regnault a été élu conseiller régional lors des dernières ­élections. Il livre ici ses ambitions pour les six années à venir.

Jérôme Regnault
L'agriculteur yvelinois Jérôme Regnault a été élu conseiller régional lors des ­élections de 2021.
© M.G.

Horizons : Vous avez été élu conseiller régional lors des dernières élections. Comment se sont déroulées ces premières semaines de mandat ?

Jérôme Regnault : Dans un premier temps, je me suis surtout employé à échanger avec la nouvelle équipe sur divers sujets afin d'établir des premiers contacts. J'ai également participé à la première séance plénière du 21 juillet au cours de laquelle nous avons voté plus de quarante mesures. Ce jour-là, nous avons également voté la composition des commissions thématiques. Je vais siéger dans deux commissions qui me tiennent particulièrement à cœur, la commission Agriculture et alimentation (pour laquelle il est préssenti à la présidence, NDLR) et la commission Ruralité, commerce et artisanat. Je ferai également parti des élus qui représenteront la Région au sein du Parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse et j'intègre le conseil d'administration de l'Agence des espaces verts.

Quelles sont vos ambitions pour la commission Agriculture et alimentation ?

Je souhaite avant tout travailler sur le local et porter le modèle d'une agriculture réconciliée. L'ensemble des filières doivent pouvoir se retrouver et il ne doit pas y avoir d'opposition entre les modèles agricoles (bio, HVE…). C'est mon ambition. La nécessité d'avoir une multitude d'agricultures n'est plus à démontrer. Je souhaite travailler avec l'ensemble des modèles et faire prendre place à chacun. Sur le volet local, l'idée est de valoriser l'agriculture francilienne, par le biais des cantines scolaires notamment. Faisons entrer les productions franciliennes dans les ménages français via l'assiette des enfants. J'y crois profondément.

Vous fixez-vous un objectif/un défi pour cette mandature ?

Oui absolument. Je souhaite relever le défi de parvenir à l'organisation d'une filière légumes francilienne. Multiplier les installations de maraîchers dans les communes franciliennes n'est pas possible. Cela nécessiterait de nombreux permis de construire, de création d'infrastructures, de logistiques, de contraintes techniques aussi. En revanche, réunir tous les acteurs pour organiser une filière qui permettra aux agriculteurs qui le souhaitent de se lancer dans 4 ou 5 hectares de légumes sans que cela implique de trop lourds investissements sur le plan individuel, c'est l'idée. Cela permettra à la fois de répondre aux besoins des Franciliens, pour les cantines scolaires et la restauration collective notamment, et des agriculteurs qui souhaitent se diversifier. Cette filière légumes impliquerait la Région mais aussi les Départements, les intercommunalités, la chambre d'Agriculture et les coopératives. Je souhaite prendre le temps de la réalisation mais j'aimerais que ce projet soit, au minimum, mis sur les rails d'ici le printemps prochain. Nous en débattrons lors de la première réunion de la commission Agriculture et alimentation qui doit avoir lieu mi-septembre.

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Publicité