Aller au contenu principal

Salon de plein champ
Innov-agri bat son plein à Outarville

La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir à Outarville (Loiret) en 2020, mais qui a dû être reporté d'une année. Aussi, le public était au rendez-vous pour cette édition « Re-start » qui présentait un parcours de visite plus resserré et six villages thématiques. Chacun a pu arpenter les allées agrémentées de nombreuses machines et nouveautés, rencontrer les professionnels, assister à des démonstrations et conférences... Une chose est sûre, exposants comme visiteurs étaient ravis de se retrouver.

Cette nouvelle édition ainsi baptisée « Re-start » marque la reprise et la relance des contacts comme des affaires. Lors de l'inauguration du salon, mardi 7 septembre, les organisateurs de l'événement ainsi que les différents représentants régionaux et départementaux étaient unanimes : Innov-agri 2021 sonne le renouveau après une crise sanitaire encore bien présente.

Julien Denormandie rencontre les professionnels agricoles

Mercredi à 16 h 30, le salon a dû être évacué sur demande de la préfecture en raison d'une alerte météo. Vents violents et fortes pluies étaient prévus, mais l'orage est passé un peu plus loin. Jeudi 9 septembre, le salon a rouvert ses portes normalement et a pu recevoir Julien Denormandie. Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation n'a pas pu inaugurer le salon. Qu'à cela ne tienne, il l'a clôturé par une visite de près de trois heures durant laquelle il a pris le temps d'aller à la rencontre des professionnels ainsi que des visiteurs.

Cette visite ministérielle, le dernier jour du salon, n'a fait l'objet d'aucune annonce particulière. Julien Denormandie a arpenté l'allée C, accompagné d’Hervé Noiret et de Gérard Julien, respectivement directeur général et président de NGPA (Nouvelle génération de presse agricole), l'organisateur du salon, pour échanger avec les professionnels présents et les visiteurs. Julien Denormandie se montrait particulièrement attentif et n'hésitait pas à s'arrêter devant chaque visiteur qui s'adressait à lui. Cela n'a l'air de rien mais c’est la première fois depuis Michel Barnier en 2008, qu'un ministre de l’Agriculture se rend au salon d’Outarville. Le lendemain, Julien Denormandie s'est rendu aux Terres de Jim à Corbières (Alpes-de-Haute-Provence).

Les plus lus

Récolte 2021 : premier bilan
Alors que la récolte s’achève, le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves en Centre-Val de Loire,…
Le 15 octobre, à Serazereux. Clara Servain et Simon De Vos se sont lancés dans l'élevage et proposent leurs produits laitiers à l'orée de Chartres.
Du lait produit tout près de Chartres par un jeune couple
Installés à Serazereux, Clara Servain et Simon De Vos proposent des produits laitiers issus du lait de leurs vaches de race kiwi.
Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent implanter un verger de noisetiers.
Noxi fruits, une casserie locale de noisettes
Spécialisée dans la transformation et la conservation des noisettes, Noxi fruits recherche des producteurs qui souhaitent…
Château-Landon, mercredi 27 octobre. Avant d'échanger sur la filière betteravière, l'activité de la Sica* gâtinaise de déshydratation a été présentée à Valérie Lacroute.
Filière betteravière : enjeux et perspectives
La vice-présidente de la Région en charge de l’agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute, a échangé sur les enjeux de la…
Début novembre 2021, récolte du maïs dans le secteur de La Chapelle-sur-Aveyron, dans le Loiret.
Maïs et fourrages : les tensions s’apaisent
Après trois années particulièrement compliquées, la tension sur les fourrages s’apaise et les silos se remplissent. Les…
Jeudi 28 octobre, à Monthou-sur-Cher. Les viticulteurs sont venus nombreux pour assister à la journée de démonstration.
Désherbage mécanique : démonstration de matériel
Jeudi 28 octobre, la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher et la Fédération régionale des Cuma de Centre-Val de Loire ont…
Publicité