Aller au contenu principal

Événement
Leurs actions en faveur de la qualité de l'eau mises en lumière à Montboissier

Un groupe d'agriculteurs du Bonnevalais a organisé une manifestation ludique et pédagogique pour présenter ses actions en faveur de la qualité de la ressource en eau, le 11 septembre à Montboissier.

Quand le bassin d'alimentation en eau de Bonneval a été classé prioritaire en 2017, devenant une Aire d'alimentation de captage (AAC) prioritaire, un groupe d'une dizaine d'agriculteurs s'est constitué en Comité professionnel agricole (CPA) de Bonneval, pour, en partenariat avec la chambre d'Agriculture, définir des actions visant à la protection de la ressource en eau. Afin d'informer le grand public sur ces actions, le CPA a eu l'idée d'organiser un événement baptisé Cultivons l'eau, dont la première édition s'est déroulée samedi 11 septembre à Montboissier.

« Montrer ce que nous faisons »

« Si nous mettons toutes ces actions en place et que nous réalisons nos objectifs, il faut le montrer au public, explique Éric Voisin, l'agriculteur instigateur du projet chez qui s'est déroulée la manifestation. Nous avons mené un travail sur les couverts, le semis simplifié, nous avons réfléchi sur la façon de continuer à travailler en utilisant moins de produits phytosanitaires, nous avons adopté de nouveaux outils… Par le biais d'un groupe Whatsapp, nous partageons nos expériences, comment nous nous adaptons en fonction des types de sol… On se prend des claques parfois, mais plus on échange, plus ça marche ».

Et le groupe obtient des résultats : « Nos couverts font beaucoup de biomasse, c'est donc que nous retenons beaucoup d'azote, souligne Éric Voisin. Nous avons retrouvé une biodiversité que l'on ne voyait plus, c'est une fierté. Si tous les agriculteurs faisaient la même chose, ce serait très bien. De notre côté, nous allons continuer et aller plus loin ».

Pédagogique et ludique

Cet événement Cultivons l'eau a été organisé autour de stands, pédagogiques ou ludiques. Les conseillers de la chambre d'Agriculture, l'animatrice du CPA, Delphine ­Barberis, en tête, ont préparé une série de jeux pour expliquer le cycle de l'eau ou les leviers dont disposent les agriculteurs pour préserver la ressource. Des partenaires ont aussi tenu des stands, comme la coopérative agricole Bonneval Beauce et Perche, la minoterie Viron, Beauce ­miscanthus, le Living-lab ou l'apiculteur Mathieu Pohu. Un seul regret pour les organisateurs, ne pas avoir pu toucher plus de monde…

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité