Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Très beau succès pour la 36e Fête de l'agriculture à Amilly

Jeunes agriculteurs a rassemblé près de 3 400 personnes à Amilly dimanche 19 septembre pour sa 36e Fête de l'agriculture, synonyme de retrouvailles après un an d'absence.  

Finalement, tout s'est bien passé pour Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir qui organisait sa 36e Fête de l'agriculture entre Amilly et ­Mainvilliers, dimanche 19 septembre. De fait, la pluie qui promettait d'arroser copieusement le site prêté par Chartres métropole, l'a finalement épargné.

Deux députés au volant

Néanmoins, il régnait une certaine inquiétude au fil de la matinée. Il semble que les visiteurs aient attendu la fin du déjeuner dominical pour arriver. Dommage, car ils ont raté les tours de moiss-batt-cross que se sont offerts en guise d'apéritif, les députés Philippe Vigier et Guillaume Kasbarian.

Les choses sérieuses ont débuté ensuite pour la vingtaine de machines engagées. Le spectacle offert par ces moiss-batt-cross, certaines de plus en plus déglinguées au fil des ans, a ravi le public massé derrière les barrières. Comme à l'accoutumée, l'inénarrable ­Séverin Sergent en a assuré les commentaires, ponctués par les coups de corne de brume de Marcel…

Trois ex-æquo

De la même façon qu'il y a deux ans à Yèvres, une manche a été réservée aux femmes. La machine engagée pour la première fois par le canton de Thiron-Gardais, Perch'up, pilotée par les sœurs Vallée, l'a remportée. Chez les hommes, la finale a été âprement disputée, à tel point qu'elle n'a finalement pas distingué un vainqueur mais trois ex-æquo : Éléanor, La Cougar et La Betteravière.

Entre les manches de moiss-batt-cross, les visiteurs ont pu profiter des stands montés par les partenaires de Jeunes agriculteurs, et parfois renversés par le vent. Il y avait là les organisations professionnelles agricoles, des concessionnaires qui avaient amené leurs plus belles machines et une quinzaine de producteurs locaux qui en ont profité pour faire découvrir leurs produits.

Il y avait aussi trois lascars gallardonnais, Gaëtan, Louis et Lucas, du Trial-club de Beauce, qui ont assuré un spectacle ébouriffant au guidon de leurs motos, défiant toutes les lois de l'équilibre sur une voiture ou des bottes de paille.

Plaisir des retrouvailles

Mais l'impression qui s'est dégagée au fil de cette Fête de l'agriculture, c'est le plaisir que tous ont éprouvé à se retrouver. Il faut dire, s'il en était besoin, que les occasions de le faire n'ont pas été nombreuses ces derniers temps…

À l'issue de ces festivités, le président de Jeunes agriculteurs, Alexandre Plateau, était un homme fourbu mais heureux : « C'est plutôt réussi pour une fête qui s'est organisée en très peu de temps. L'organisation était départementale et beaucoup de jeunes sont venus nous rejoindre pour que tout soit prêt. C'est une bonne édition, le repas a bien marché, tout est parti. Et nous sommes passés à côté des intempéries ».

Rendez-vous à Outarville

Avant de remballer, Jeunes agriculteurs a donné rendez-vous à tout le monde pour l'année prochaine, non pas en Eure-et-Loir mais à ­Outarville (Loiret) pour les Terres de Jim. La Fête de l'agriculture y prendra une toute autre ­dimension…

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité