Aller au contenu principal

Vie syndicale
FDSEA 77 : AG en présentiel, pari réussi

La FDSEA de Seine-et-Marne, présidée par Cyrille Milard, a tenu son assemblée générale 2021 en présentiel jeudi 16 septembre, à Nemours.

Après dix-huit mois de reports et annulations, la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles de Seine-et-Marne (FDSEA 77), présidée par Cyrille Milard, a réussi son pari : tenir son assemblée générale 2021 en présentiel. Ainsi près de 370 personnes (adhérents et élus) ont répondu présent à Nemours jeudi 16 septembre.

Ouverte par le président cantonal, Henry Canault, la partie statutaire s’est poursuivie par la lecture du procès-verbal de l’assemblée générale 2020 — qui s’était tenue en distanciel — et l’approbation des comptes. La trésorière, Charline Corman, à travers une présentation vidéo, une nouveauté, a souligné une légère érosion des surfaces cotisantes alors que 2021 voit revenir des adhérents. Puis, le vice-président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, a rejoint la tribune officielle pour répondre durant ce huis clos aux questions des adhérents. Dégâts de gibier, formations, foncier, assurance agricole, main-d’œuvre, irrigation, interdiction de matières actives… les sujets abordés étaient nombreux et variés.

Dans un second temps, la partie publique a débuté par le mot de la maire et vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture et de l’alimentation, Valérie Lacroute. « Agriculture et alimentation sont des enjeux de demain », a-t-elle souligné avant d’évoquer la commission permanente de ce 22 septembre où doivent être votées des aides d’un million d’euros pour les betteraviers et de 150 000 euros pour les maïsiculteurs à la suite de l’année catastrophique de 2020. Elle a également évoqué l’aide au maintien pour le bio, le soutien au salon Tech&bio 2022 et le Pacte agricole II. « Votre métier est très important. Vos valeurs sont celles qu’on voudrait voir mieux partagées. »

Moment syndical fort, le rapport moral du président de la FDSEA 77 s’est conclu par un message tourné vers l’avenir : « Les défis sont grands. Ils ne doivent pas vous faire peur car l’ambition et le courage sont là, l’agriculture a des atouts, nous sommes incontournables pour répondre à ce besoin de souveraineté alimentaire, nous sommes incontournables pour protéger la biodiversité, nous sommes incontournables pour la dynamique de notre ruralité. Croyez en vous, croyez en nous mesdames, messieurs les politiques, l’agriculture ne peut que réussir parce que l’adaptation, le professionnalisme, la solidarité et la passion font partie de notre ADN ».

Quant au secrétaire général de la préfecture, Cyrille Le Vély, il a évoqué l’ensemble des sujets d’actualité agricole. Après cette première partie de discours, le traditionnel rapport d’activité vidéo a retracé de manière dynamique l’activité syndicale au cours des deux années écoulées.

D’autre part, le nouveau président du Département, Jean-Francois Parigi, qui souhaite être « présent pour l’agriculture et plus largement la ruralité », a signé, aux côtés du président de la FDSEA 77, une lettre d’engagement afin d’intervenir en amont des aménagements sur les routes départementales. « Nous allons essayer de trouver des solutions mais ensemble. Les agriculteurs de Seine-et-Marne feront la Seine-et-Marne de demain », a-t-il souligné.

Moment fort de cette 76e assemblée générale, la table ronde animée par la secrétaire générale de la FDSEA 77, Laurence Fournier, sur le thème « À quoi servons nous ? », en présence du vice-président de la FNSEA, Arnaud Rousseau, et de l’économiste et géographe Sylvie Brunel, qui a conclu : « L’agriculture possède toutes les solutions du développement durable ».

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité