Aller au contenu principal

Anciens
Tour d'actualité de la SDAE 41

Guy Terrier, président de la Section départementale des anciens exploitants de Loir-et-Cher (SDAE 41), revient sur l'annonce de la revalorisation des retraites agricoles et fait le tour de l'actualité de la section.

Le 23 avril, Jean Castex et Julien Denormandie, respectivement Premier ministre et ministre de l'Agriculture, ont annoncé la revalorisation des retraites des chefs d'exploitation de 75 à 85 % du Smic au 1 er novembre 2021, au lieu du 1 er janvier 2022.

« Il va être temps ! Cette réforme a été reculée dans le calendrier, puis avancée… La MSA était partante pour une mise en œuvre au 1 er janvier 2021. On attend avec hâte la concrétisation de cette mesure. Entretemps la CSG a augmenté », assure Guy Terrier, président de la Section départementales des anciens exploitants de Loir-et-Cher (SDAE 41).

Revalorisation des retraites

Cette augmentation représente une hausse de 100 euros en moyenne et concernera 227 000 agriculteurs retraités. « Tout le monde n'est pas concerné, il faut une carrière complète et les polypensionnés sont exclus », précise Guy Terrier.

Si cette revalorisation est la victoire d'un combat porté depuis 2003 par la FNSEA et sa section des anciens, une autre demande est avancée : les retraites des conjointes de chef d'exploitation, qui sont à des niveaux plus bas.

« Ces femmes ont travaillé dur sur les exploitations. Les retraités doivent se battre aussi ! », souligne Guy Terrier.

Concernant la retraite des conjoints, certains parlementaires se sont emparés du sujet en déposant des propositions de loi. Parmi les demandes, figure l'exclusion de la pension de réversion du plafond du calcul de la revalorisation.

Ceci pour éviter la situation où une veuve, parce qu'elle devient bénéficiaire d'une pension de réversion, voit ses propres droits à revalorisation et sa propre retraite recalculés et amputés.

Un courrier au préfet

Du côté de la SDAE 41, la ­Covid-19 est venue bousculer les événements et voyages. L'année dernière, la section a tout de même pu organiser un week-end au Puy du Fou au mois d'août en respectant les consignes sanitaires.

Le 30 avril, la SDAE et la FNSEA 41 ont adressé un courrier au préfet, pour lui signifier que certaines personnes âgées sont éloignées des centres de vaccination ou ont des difficultés à manier des outils numériques.

Le préfet de Loir-et-Cher, François Pesneau, a répondu à ce courrier, invitant la SDAE et la FNSEA 41 à recenser les personnes éligibles ayant des difficultés à obtenir un rendez-vous pour se faire vacciner.

« J'invite les anciens exploitants pas encore vaccinés, ou qui connaîtraient des anciens non vaccinés à se manifester. Nous sommes prêts à les aider pour qu'ils puissent obtenir un rendez-vous », rappelle le président des anciens.

Ceux qui souhaitent se manifester peuvent contacter la FNSEA 41 au 02.54.78.51.20.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité