Aller au contenu principal

Touraine Primeur, une belle sélection 2017 

La sélection Touraine primeur 2017 s’est déroulée mardi 7 novembre à Noyers-sur-Cher avec un jury 100% féminin.

Alors que le reste de l’Europe a gardé la tradition de boire le vin Touraine primeur, « vin de la Saint Martin », le jour de sa fête, en France, la législation nécessite d’attendre le troisième jeudi du mois de novembre pour le déguster…

La grande particularité du Touraine primeur réside dans sa production. « Ce petit jeune typé est issu d’un savoir-faire ancien où les grappes de raisin recueillies sont mises entières en cuve et subissent la fameuse macération carbonique » explique le syndicat.

Issu d’un savoir-faire artisanal, ce vin demande donc en seulement deux mois, de vendanger (exclusivement manuellement), vinifier (en quatre jours contre une dizaine normalement) et mettre en bouteille pour le marché au 3ème jeudi de novembre : un condensé de toutes les étapes du vin en un temps record !

À l’occasion de la sortie du Touraine primeur 2017, l’ODG Touraine (l’Organisme de défense et gestion) a organisé une sélection Touraine Primeur 2017, mardi 7 novembre à Noyers-sur-Cher, effectuée par un jury 100 % féminin.

À l’issue d’une dégustation de dix-sept vins, les douze membres du jury ont récompensé quatre vins : le premier prix est revenu au domaine de la Gabillière à Amboise (Indre-et-Loire), le deuxième prix pour le domaine de la Grande Foucaudière à Saint-Ouen-les-Vignes (Indre-et-Loire), troisième prix pour Plou et fils (Chargé, Indre-et-Loire) et quatrième prix pour le Château de Fontenay (Bléré, Indre-et-Loire).

Avec des vendanges 2017 précoces (week-end du 10 septembre), le Touraine primeur 2017 est un vin plus structuré que d’habitude (lié à la maturité importante), mais avec une richesse en anthocyane très élevée (quasiment du jamais vu dans la région) et des tanins très murs et soyeux.

Les vins de ce millésime 2017 sont donc des vins concentrés et charnus, prêts à consommer rapidement, mais aussi avec un potentiel de garde plus important que les millésimes précédents.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité