Aller au contenu principal

Toutes les saveurs de Loir-et-Cher sur un site Internet

« Rapprocher les consommateurs des producteurs et artisans de métiers de bouche », tel est l’objectif du nouveau site Saveurs41.fr, lancé le 25 avril.

Après dix-huit mois de développement, le conseil départemental de Loir-et-Cher, en partenariat avec l’Observatoire de l’économie des territoires, a inauguré le lancement du site Internet Saveurs41.fr, le 25 avril au Domaine de Montcy, à Cheverny.

Destinée aux habitants et touristes, cette plate-forme fait la promotion et la géolocalisation des producteurs et artisans des métiers de bouche du département. Elle référence également les différents marchés qui ont lieu en Loir-et-Cher.

« On passe parfois à côté de producteurs sans connaître leurs productions et sans savoir qu’ils font de la vente à la ferme », remarque Arnaud Bessé, président de la chambre d’Agriculture. « Saveurs41.fr donne de la visibilité aux producteurs avec l’objectif de favoriser le développement des circuits courts ».

Après Job41, Saveurs41.fr marque une nouvelle fois l’engagement du Département de faire du Loir-et-Cher un département « rural, chic et connecté ». « Derrière ces trois mots, il y a une vision partagée et une volonté de mettre en avant nos agriculteurs et artisans des métiers de bouche, qui font partie des atouts du Loir-et-Cher  ! », assure Nicolas Perruchot, président du conseil départemental.

Vous désirez rejoindre cette démarche  ? Rapprochez-vous d’Anaïs Le Moign à la Chambre  : 02.54.55.20.38 ou anais.lemoign@loir-et-cher.chambagri.fr.

Doriane Mantez

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité