Aller au contenu principal

Trois jours intenses autour de l’installation

La session Renouvellement des générations en agriculture s’est tenue à Champagnole (Jura) début février.

A Champagnole (Jura), le 2 février. Les Jeunes agriculteurs ont tenu une session Renouvellement des générations en agriculture. L’Ile-de-France a participé à l’ensemble des travaux. (© JA Mag)

Réunis dans le Jura pour la traditionnelle session Renouvellement des générations en agriculture, les Jeunes agriculteurs ont planché durant trois jours sur la thématique Installation avec l’ensemble des régions de France.

L’axe de travail qui en ressort est clair : adapter les compétences aux évolutions du métier d’agriculteur est devenue une vraie nécessité.

Le représentant de l’Ile-de-France, Frédéric Lepesme a participé à l’ensemble des groupes de travail lors de cette session.

Il a également profité de la venue du directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture pour lui faire part des retards de paiements sur les aides agricoles en Ile-de-France. Ce dernier n’a pu que déplorer l’aspect alarmant de la situation, sans être en mesure d’apporter un délai convenable pour la résolution de ces problématiques.

De nombreuses régions font état de grandes difficultés sur le paiement des différentes mesures.  

Une partie des groupes de travail était destinée à proposer des pistes d’améliorations et d’ajustement au Plan de professionnalisation personnalisé (PPP) et à l’offre complémentaire de formation. « C’est un dispositif qui a fait ses preuves : plus de 98 % des jeunes qui ont suivi le PPP sont encore en activité après cinq ans » n’a cessé de rappeler Pierre-Marie Voulliot, responsable du dossier installation à Jeunes agriculteurs national.

En Ile-de-France, depuis quelques années, les projets et leurs instigateurs ont évolué, les Points accueil installation (PAI) reçoivent de plus en plus de candidats et la tendance se confirme encore cette année avec plus de 375 personnes reçues dans les deux PAI franciliens.

Les enjeux sont donc de taille pour le territoire, riche de diversité et de contradictions.

La feuille de route est bien remplie pour l’année à venir avec notamment la mise en œuvre d’une politique régionale forte, destinée à mieux accompagner le futur chef d’entreprise agricole avant, pendant et après son installation.

L. Morel / JA Ile-de-France

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Publicité