Aller au contenu principal

Trois Palmes académiques au lycée agricole

Vendredi 2 septembre, les établissements publics locaux d’enseignement et de formation professionnelle agricoles de Loir-et-Cher étaient à l’honneur. Trois membres de l’équipe pédagogique ont reçu les insignes de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques.

De gauche à droite : Gérard Mazzochi, Patricia Darjo, Maurice Leroy et Gwenaëlle Lepage. 
Photo : © Nicolas Derré.
De gauche à droite : Gérard Mazzochi, Patricia Darjo, Maurice Leroy et Gwenaëlle Lepage.
Photo : © Nicolas Derré.

Gwenaëlle Lepage, directrice des établissements publics locaux d’enseignement et de formation professionnelle agricoles de Loir-et-Cher (Eplefpa) et proviseure du lycée d’enseignement général et technologique agricole de Vendôme (Legta), Patricia Darjo, directrice adjointe de l’Eplefpa de Loir-et-Cher et responsable du lycée horticole ainsi que Gérard Mazzochi, enseignant retraité animalier de laboratoire, ont reçu les insignes de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques.

La cérémonie s’est déroulée le vendredi 2 septembre au lycée agricole de Vendôme, à Areines.

« En ces temps de compétitions, l’équipe pédagogique effectue une très belle performance qui ferait très certainement pâlir de jalousie certaines équipes des derniers Jeux olympiques de Rio ! », a souligné Maurice Leroy, le président du conseil départemental de Loir-et-Cher qui leur a remis lui-même les décorations.

Il a également rappelé que « les Palmes académiques, héritières d’un titre honorifique créé en 1808 sous Napoléon Ier pour honorer les membres de l’Université, ont été instituées par le décret du 4 octobre 1955, signé par le président René Coty, Edgar Faure étant président du conseil ».

Cette distinction honore certains membres de la communauté éducative, enseignants ou non, n’appartenant pas au monde universitaire mais ayant rendu, par leur action, des services signalés à l’éducation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité