Aller au contenu principal

TTIP : la FNB a rendez-vous au ministère de l’Agriculture

Jean-Pierre Fleury, président de la Fédération nationale Bovine, a annoncé le 28 avril un rendez-vous avec le ministère de l’Agriculture au sujet du TTIP.

Jean-Pierre Fleury, président de la Fédération nationale bovine (FNB).

« Si la procédure sur le fast-track est accepté, il y a le feux ! », a-t-il alerté. Les Etats-Unis auront ainsi une souplesse dans les négociations qui n’existera pas au sein de l’UE. « Dans cette négociation sur la viande bovine, nous sommes sur la défensive. Tout volume supplémentaire qui arrivera sur le marché se fera au détriment de la filière française », annonce-t-il clairement. Contingent ou non, « le peu que l'on prendra c'est de trop ! ». Selon lui, la FNB a « fait prendre conscience » à Bruxelles « que les volumes mis en négociations, pour le contingent, correspondent à l'équivalent de ceux déjà présents, en pièces nobles de viande, sur le marché européen ». Or, il est déjà possible de prédire que les Etats-Unis enverront principalement des pièces nobles et non pas de la viande hachée. L’arrivée de ces volumes plomberait donc une filière déjà en mal de rentabilité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité