Aller au contenu principal

Tuberculose bovine : la FNGDS s'insurge contre un nouveau risque de discrédit de la viande

Après la publication par le Canard Enchaîné du 25 octobre d'un article sur la tuberculose bovine et la consommation humaine, le président de la Fédération des groupements de défense sanitaire du bétail, Michel Combes, a réagi en s'insurgeant contre un nouveau risque de discrédit sur la consommation de viande.

Après la publication par le Canard Enchaîné du 25 octobre d'un article sur la tuberculose bovine et la consommation humaine, le président de la Fédération des groupements de défense sanitaire du bétail, Michel Combes, a réagi en s'insurgeant contre un nouveau risque de discrédit sur la consommation de viande.

« Nous ne remettons pas en cause le fait que 8 000 animaux ont été abattus, puis testés et analysés du fait de foyers de tuberculose bovine, mais nous dénonçons l'amalgame qui consiste à laisser entendre que tous ces animaux sont positifs ». Et de rappeler que le principe de précaution veut qu'un seul bovin tuberculeux dans un troupeau condamne, en France, l'intégralité de celui-ci. Les animaux sains, après analyse, vont dans la chaîne alimentaire. « Dans la plupart des troupeaux suspectés, pas plus d'un animal est positif ». En outre, la France « est reconnue officiellement indemne de tuberculose bovine, avec 0,01% de bovins atteints. Si les effectifs atteints étaient 8 000, la France aurait perdu instantanément son statut ! », s'est exclamé Michel Combes.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité