Aller au contenu principal

UE/États-Unis : le maïs visé par d’éventuelles rétorsions commerciales européennes

La Commission de Bruxelles a examiné le 7 mars les mesures de rétorsion commerciales que prendra l’UE si Donald Trump confirme son intention d’imposer des droits sur les importations d’acier et d’aluminium aux États-Unis.

La Commission de Bruxelles a examiné le 7 mars les mesures de rétorsion commerciales que prendra l’UE si Donald Trump confirme son intention d’imposer des droits sur les importations d’acier et d’aluminium aux États-Unis.

Selon le projet sur la table, ces mesures frapperont les importations européennes de produits américains à hauteur de 2,83 Mrd€, dont 951 M€ dans le secteur des produits agricoles (347 M€) et agricoles transformés (604 M€). Figurent notamment dans la liste le maïs sauf les semences (131 M€), le jus d’orange et les airelles, ainsi que le whisky, le bourbon et le beurre de cacahuètes.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Louis, Marc et leurs tiny houses
Marc Arnal et Louis Graffeuil sont deux jeunes entrepreneurs basés à Ouzouer-des-Champs, dans le Loiret. Leur projet ? Des tiny…
Publicité