Aller au contenu principal

Un amendement pour mieux protéger les agriculteurs en cas de difficultés d'un client

Dans le cadre du projet de loi «action de groupe et organisation judiciaire», la FNSEA a proposé un amendement qui permettrait aux agriculteurs d'être mieux protégés en cas de procédure collective (redressement ou liquidation judiciaire, procédure de sauvegarde) touchant l'un de leurs clients, comme le groupe Doux en 2013.

L'idée est que l'agriculteur progresse dans l'ordre de paiement des créanciers. Le texte propose d'accorder aux agriculteurs un privilège supérieur (dit de rang deux) au privilège actuel (rang sept). Ce projet de loi sera examiné par l'Assemblée nationale, lors d'une première lecture à partir du 17 mai.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité