Aller au contenu principal

Un besoin vital de rentabilité pour préserver l’agriculture en Sologne

Le 17 mai, la visite pré-comice a pris place sur le territoire de la communauté de communes Cœur-de-Sologne (Loir-et-Cher) en présence d’élus, de représentants de l’État, d’agriculteurs…

Le 17 mai, à Souvigny. Une délégation s’est rendue sur deux exploitations agricoles de Sologne.
Le 17 mai, à Souvigny. Une délégation s’est rendue sur deux exploitations agricoles de Sologne.

Le comice agricole de Lamotte-Beuvron, c’est ce week-end ! Comme le veut la tradition, une visite pré-comice s’est tenue sur le territoire de la communauté de communes Cœur-de-Sologne, le mardi 17 mai, afin d’illustrer l’agriculture de ce secteur et de poser les problématiques.

Composée d’une cinquantaine de personnes (le sous-préfet, des élus locaux, départementaux et régionaux, des agriculteurs ou encore des responsables agricoles…), la délégation s’est rendue au siège de la Fédération française d’équitation (FFE) à Lamotte-Beuvron.

« Nous ne pouvions pas venir dans cette commune sans se rendre à la FFE. L’équin, c’est aussi l’agriculture », a introduit Philippe Noyau, président de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher.

Le délégué général, Frédéric Bouix, a présenté cette structure, véritable outil économique pour la commune puisqu’elle participe au développement de l’agrotourisme et des circuits de proximité, à la diversification des exploitations agricoles… Compétitions, formations, séminaires animent régulièrement cet espace de quatre cents hectares. « Les surfaces, cultivées ou non, sont entretenues comme on peut le faire sur une exploitation agricole. »

Depuis septembre, la FFE s’occupe d’un troupeau ovin de race solognote de 120 têtes. « Notre objectif est de monter à quatre cents têtes afin que ce poste s’équilibre tant sur les ressources humaines que sur les espaces occupés. »

Au sein de la ferme de Saint-Maurice qui héberge les brebis, un village solognot, avec la présence de produits locaux, devrait prendre vie.

La FFE est également engagée dans un projet de méthanisation en partenariat avec la collectivité et une dizaine d’agriculteurs.

Parmi ces derniers, le Gaec de La Valinière, à Souvigny-en-Sologne, était la deuxième étape de cette visite pré-comice. Alain Leprêtre a présenté son exploitation agricole en polyculture-élevage (222 ha de SAU), l’une des cinq de la commune (deux élevages, une ferme équine et un céréalier) : création de la porcherie naisseur-engraisseur-multiplicateur en 1985, agrandissement, acquisition d’un robot de traite en 2001, drainage sur 150 ha et irrigation sur 130 ha…

Les problématiques rencontrées sur ce Gaec sont similaires à celles de l’exploitation céréalières d’Éric Lasserre à Chaon (197 ha de SAU dont cent irrigables), troisième et dernière étape de la visite pré-comice : manque de rentabilité, interrogation sur la transmission de l’exploitation, lourdeurs administratives.

« Ce que l’on voit, c’est qu’il y a du travail et du volume produit mais pas de revenu », note Philippe Noyau. Et sans revenu, ce sont des exploitations qui risquent de disparaître.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 11 avril, à Amilly. La co-associée de Jump Chartres 28, Mathilde Nodier, et le co-gérant du site de méthanisation Theuvy Biogaz, Jean-Baptiste Gouin (au c.), ont signé sous l'égide du délégué territorial de GRDF, Jean-Michel Vappereau, un partenariat pour valoriser le fumier équin.
Du fumier de cheval pour le méthaniseur
Le site de méthanisation Theuvy biogaz et le centre équestre Jump Chartres 28 ont signé le 11 avril à Amilly une convention…
La Chapelle-la-Reine, jeudi 25 avril. Augustin Vecten au milieu de l'aspergeraie. En conditions optimales, une asperge peut prendre 7 cm /jour.

Les asperges de la ferme des 4 vents
La récolte des asperges a débuté lentement en raison de la fraîcheur des températures. Rencontre avec Augustin Vecten, producteur…
Véritable figure du syndicalisme francilien, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube de ses 69 ans.
Décès de Patrick Dezobry : le vibrant hommage de toute une profession
Très engagé pour la profession depuis de longues années, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube…
Damien Greffin, président de la FDSEA Île-de-France, introduit l'assemblée générale.
AG FDSEA Île-de-France : salle comble et riches échanges
Mardi 30 avril a eu lieu l'assemblée générale de la FDSEA Île-de-France à Louveciennes (Yvelines).Durant la matinée, les…
La matinée s'est poursuivie par la visite guidée du site, ici par Christophe Hillairet, l'un des six associés, président de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France.
Le méthaniseur de Sonchamp inauguré dans les Yvelines
Vendredi 19 avril a eu lieu l'inauguration du méthaniseur de Sonchamp sur la ferme de Luc Janottin, à Renonvilliers (…
Éric Delorme est l'actuel président de la Cuma des Vieilles charrues.
Les Vieilles charrues, une nouvelle Cuma dans le Loiret
Depuis le début de l’année, deux nouvelles Cuma se sont formées dans le Loiret, dont celle présidée par Éric Delorme et baptisée…
Publicité