Aller au contenu principal

Un BTS "systèmes numériques" bien né à Nermont

Le LEAP de Nermont a accueilli sur son site de Châteaudun le 9 juin, le Draaf, Jean-Roch Gaillet, et Madame le recteur de l’académie, Marie Reynier, autour de son projet de BTS "systèmes numériques".

Le 9 juin, à Châteaudun. Le campus du LEAP de Nermont a reçu la visite de madame le recteur de l’Académie, Marie Reynier (au c.), du Draaf Jean-Roch Gaillet (à sa d.), et du député Philippe Vigier (à sa g.), pour finaliser le futur BTS système numérique.
Le 9 juin, à Châteaudun. Le campus du LEAP de Nermont a reçu la visite de madame le recteur de l’Académie, Marie Reynier (au c.), du Draaf Jean-Roch Gaillet (à sa d.), et du député Philippe Vigier (à sa g.), pour finaliser le futur BTS système numérique.

« Servir un projet comme ça, c’est une apothéose », a confié le président du LEAP de Nermont Paul-Henri Doublier le 9 juin, sur son site de Châteaudun, alors qu’il y recevait, aux côtés de son directeur, Xavier Marin : madame le recteur de l’Académie, Marie Reynier, le directeur de la Draaf, Jean-Roch Gaillet et le député de la circonscription, Philippe Vigier, autour de la création d’un BTS « systèmes numériques » à la rentrée prochaine.

De fait, le montage de cette nouvelle formation, qui associe l’Éducation nationale et le ministère de l’Agriculture, n’a pas été simple.

« Le volet formation sera sous la responsabilité du recteur et de la Draaf. C’est cette mosaïque que nous sommes en train d’assembler », a relevé Philippe Vigier, « et nous ne serions pas là si tout le monde n’avait pas pris ses responsabilités. En quatorze mois, tout est bouclé », a-t-il pointé.

« C’est un peu l’union sacrée, une mobilisation pour donner accès aux métiers de demain », a ajouté Marie Reynier qui a précisé également qu’une formation similaire allait s’ouvrir à Montargis (Loiret).

De son côté, Jean-Roche Gaillet a souligné « une formidable arrivée de la démographie sur Châteaudun. L’avenir est là, il s’inscrit ici. »

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité