Aller au contenu principal

Un catalogue pour développer les partenariats locaux

Pour favoriser les circuits de proximité et valoriser les productions locales, les chambres consulaires travaillent ensemble et ont créé un catalogue de produits artisanaux et fermiers destinés aux professionnels.

Alors qu’il équeutait ses fraises, Henri-Pierre Girardot a été interpellé par un passant. Après lui avoir expliqué ce qu’il faisait, la personne s’est interrogée : « Vous mettez de la fraise dans la liqueur de fraise ? »

C’est un fait, les citoyens se sont peu à peu éloignés de l’agriculture et des produits du terroir. Depuis quelques années, la tendance s’inverse et devrait durer selon Pierre Maino, président de la chambre des Métiers et de l’Artisanat de Loir-et-Cher, qui qualifie ce besoin de proximité de « mouvement de fond ».

Pour répondre à cette demande, les chambres consulaires se sont associées dès 2011 et ont créé un projet commun destiné aux professionnels (restaurateurs, commerçants d’alimentation de proximité, producteurs et artisans des métiers de bouche).

Le but est de favoriser leurs échanges, valoriser leurs savoir-faire et leurs terroirs au travers de produits locaux. Ce travail se matérialise par un catalogue de produits artisanaux et fermiers de Loir-et-Cher amené à être enrichi avec de nouveaux produits de qualité.

Cette démarche de proximité, plusieurs restaurateurs l’appliquent déjà comme Christophe Hay, chef à Montlivault : « Sur ma carte, je mets en avant les producteurs avec lesquels je travaille et je me fournis à 80 % sur le département. C’est une envie forte que j’ai de partager mes producteurs et de les faire connaître pour leur permettre d’évoluer. »

Certains agriculteurs n’hésitent pas à ouvrir leur ferme à divers publics pour « recréer du lien et montrer que nos produits sont de qualité car, proximité, ne rime pas forcément avec qualité. C’est donc important d’être transparent et pédagogue », note Stéphane Neau, maraîcher à Chitenay.

L’objectif aujourd’hui est de développer cette dynamique et « c’est à nous, chambres consulaires, de travailler sur l’organisation afin que chaque acteur y trouve son compte. », souligne Philippe Noyau, président délégué de la chambre d’Agriculture.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Publicité