Aller au contenu principal

Un concentré de technologie inauguré par Bayer à Méréville

Le groupe Bayer a inauguré en grandes pompes, le 30 juin, sa nouvelle chaîne de traitement de semences à Méréville (Essonne).

Le 30 juin, à Méréville (Essonne). Le directeur du site, Marc Andrieux (au c.), et le président de Bayer France, Frank Garnier (avec les ciseaux), ont officiellement inauguré le nouvel atelier de traitement de semences du groupe.

Pour répondre à la forte demande sur le marché des pelliculants pour semences et aux enjeux de leur protection face aux nuisibles et aux maladies, Bayer SeedGrowth Coatings a investi trois millions d’euros dans un nouvel atelier de formulation sur son site de Méréville (Essonne).

L’imposante installation a été inaugurée devant une centaine d’invités — clients, partenaires, représentants du monde agricole et élus — le 30 juin.

Si l’ensemble ressemble un peu à une usine à gaz, elle est le fruit, en fait, d’une longue réflexion et d’une impressionnante série de solutions d’ingénierie pour en faire un atelier qui soit le plus sûr, le plus flexible et le plus ergonomique possible.

Ce nouveau laboratoire sera donc capable d’appliquer environ soixante-dix recettes différentes à base de solides ou de liquides.

Sa capacité de formulation atteindra quatre millions de litres par an, de quoi protéger deux millions de tonnes de semences — soit de trente à quarante millions d’hectares de culture. Il traitera aussi bien les gros volumes — jusqu’à cinq mille litres, que les petits — à partir de deux cents litres.

Les conditions de sécurité des opérateurs seront optimum, car la quasi totalité des transferts dans le réacteur est automatisée.

Enfin, l’usage de l’eau et de l’énergie ont été optimisés et il n’y a aucun rejet dans l’atmosphère.

Le tout sera opérationnel en janvier 2018.

Le site de Méréville, ouvert en 1915, emploie aujourd’hui une quarantaine de personnes. Il est spécialisé dans les technologies d’application sur semences et Bayer est le leader mondial de ce secteur avec un chiffre d’affaires de 978 millions d’euros.

Le site consacre l’essentiel de son activité à la recherche et à la formulation de pelliculants pour les semences de grandes cultures et légumières à destination du marché mondial.

Pour Bayer, le traitement de semences garantit la sécurité des opérateurs agricoles, la manipulation des produits se faisant hors du champ, et s’avère respectueuse de l’environnement en minimisant les surfaces traitées.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité