Aller au contenu principal

Un désherbage compliqué

La coopérative Scael fait le point sur les nouvelles techniques de désherbage en particulier dans les cas de résistances.

Chartres, le premier mars. Le club agro de la coopérative Scael était consacré cette année au désherbage.

Devant sa parcelle, l’agriculteur commence à avoir une alternative claire : ne rien faire contre le vulpin résistant parce que c’est très compliqué, ou tenter de réagir avec toutes les difficultés que ça pose.

Pour y voir moins flou, la coopérative Scael avait réuni les agriculteurs pour un club agro consacré au désherbage, le premier mars à Chartres.

Joël Lorgoux, responsable agronomique de la coopérative, estime avoir une certaine expérience de la question : « Nous connaissons les résistances du vulpin depuis les années 2000. Les messages agronomiques rendent la production plus complexe. On comprend les hésitations à les mettre en œuvre, mais les agriculeurs doivent se dire que les progrès de la chimie ne suffiront plus pour aller plus loin. »

Un agriculteur de Sours, Dorian Duteilleur, a témoigné à la tribune.

Avec des résistances bien installées et des rendements faibles cette année, la marge brute de la culture est négative. Du coup, il se pose la question du maintien de la production de blé. La solution passe par la réponse à la question « Comment faire pour avoir moins de levée de vulpins ? » Il n’y a pas de magie.

C’est une combinaison de plusieurs démarches que les intervenants sont venus présenter : la densité de semis, le couvert, l’agriculture de précision, etc. L’essentiel étant de ne pas rester dans une position d’attente.

Les experts étaient d’accord pour recommander d’oser des nouvelles techniques, quitte à revenir en arrière au lieu de persévérer dans l’échec. Joël Lorgeoux résumait : « le désherbage est le secteur qui va le plus évoluer. Les agriculteurs doivent prendre leur place dans ce mouvement. »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité