Aller au contenu principal

Un élevage de chèvres très ouvert à Gohory

Installés depuis 2001 à Gohory, Marie-Claire et Gilles Boutard élèvent une centaine de chèvres et fabriquent un excellent fromage avec leur lait, commercialisé exclusivement en circuit court.

Le 4 septembre, à Gohory. Avec sa femme Marie-Claude, Gilles Boutard forme un couple d’éleveurs passionnés. Ici avec ses chevrettes qui commenceront à donner du lait au printemps.

« C’est une histoire familiale », explique Gilles Boutard, « mes parents ont changé de vie dans les années 80 et ils se sont installés ici avec trois chèvres pour faire un peu de fromage ».

Il a commencé à travailler avec eux en 1994, avant de reprendre la ferme située à Gohory avec sa femme Marie-Claire en 2001.

Depuis, l’exploitation a tranquillement évolué et compte aujourd’hui une centaine de laitières.

En 2011, le couple a eu l’opportunité d’acquérir un hectare sur la commune et a pu y implanter un bâtiment moderne tant pour les animaux que pour la transformation et la vente du fromage.

Cinq personnes travaillent sur l’exploitation, dont une stagiaire en BTS et une apprentie.

Si Gilles s’occupe plus particulièrement des cinquante hectares de la ferme — en fourrages et en céréales — et des animaux, de son côté Marie-Claire se charge de la transformation et de la boutique, néanmoins tous les deux sont polyvalents.

Comme la totalité du lait produit est transformé sur place, c’est ce qui prend le plus de temps, environ huit heures par jour, à trois.

L’exploitation produit également un fromage issu du lait de deux vaches confiées à un collègue du secteur.

Pour l’éleveur : « la chèvre est un peu la formule 1 du lait. C’est pointu, l’animal est très difficile et ne mange pas n’importe quoi ».

Depuis l’origine de la ferme, tout le fromage est commercialisé en vente directe : les deux tiers sur les marchés de Bonneval, Brou et Châteaudun, le reste dans la boutique.

« C’est la partie que nous aimerions développer », relève Gilles Boutard, qui ajoute : « je vends également à quelques restaurateurs. C’est plutôt intéressant, car il font autre chose avec notre produit ».

De temps en temps, les fromages sont proposées sur des foires, comme récemment à la foire aux vins de Saint-Denis-les-Ponts : « ce qui nous permet de toucher un autre public », estime-t-il.

Mais ce qui frappe quand on rencontre le couple, c’est l’attention qu’il porte à son cheptel composé de chèvres de race alpine, de quelques british et d’une demi douzaine de boucs.

À toutes les étapes, c’est le bien-être de l’animal qui prime, à l’image de leur chèvrerie, grande, claire, propre et ouverte sur un parcours herbacé.

Bien sûr, chaque bête a un nom : « Nous avons nos préférées. Mais la chèvre est un animal presque trop sympathique pour un éleveur. Et c’est toujours très compliqué de se séparer de certaines », remarque-t-il.

Le moins que l’on puisse dire également c’est que la chèvrerie joue l’ouverture. Les clients peuvent visiter facilement les installations, sauf le laboratoire pour des questions d’hygiène.

« Actuellement les gens cherchent à savoir d’où viennent les produits », souligne Gilles Boutard, « c’est assez nouveau mais c’est une vraie demande aujourd’hui. Les clients aiment bien venir aussi au moment des mises bas », et comme les chèvres ne sont pas déssaisonnées, elles se produisent toutes à la même époque...

 Les fromages sont en vente à la ferme, 23 rue de la Mairie à Gohory, tous les jours (sauf le mardi) de 7h30 à 12h30 et de 16h30 à 19h30 et sur les marchés de Brou le dimanche et le mercredi, de Bonneval le lundi et de Châteaudun le jeudi.

Fermeture annuelle du 24 décembre au 15 février. La fromagerie Boutard est adhérente de la marque Terres d’Eure-et-Loir.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité