Aller au contenu principal

Un éleveur de limousines en Sologne

Hugues Poupa a changé l’orientation initiale de son troupeau pour une race mieux adaptée à la Sologne.

Hugues Poupa se sent isolé en tant qu’éleveur en Sologne.

Hugues Poupa, 52 ans, est agriculteur à Marcilly-en-Gault depuis 27 ans.

Éleveur de vaches allaitantes de race Limousine, il a repris l’exploitation familiale de 256 hectares. Il produit des semences (maïs et blé) et des céréales pour nourrir son troupeau de 65 têtes.

Il emploie un ouvrier à temps plein pour l’aider sur la partie élevage. « Je me suis installé tardivement, à 26 ans, avec mes parents en Gaec, et quand mon père a pris sa retraite, j’ai continué en EARL avec ma mère ».

Il a commencé avec l’élevage de son père de race rouge des prés.

« Ces vaches de gros gabarit ne donnaient pas un très bon rendement de viande, elles mangeaient beaucoup et avaient des vêlages difficiles », raconte-t-il.

En 2000, l’éleveur a donc opté pour la race limousine avec une trentaine de vaches. Au fur et à mesure, il a constitué son troupeau en achetant seulement des taureaux reproducteurs.

Aujourd’hui, il vend 35 % de ses animaux en circuit court à un petit supermarché situé à Neung-sur-Beuvron et le reste, ainsi que ses céréales, à une coopérative.

Cependant, la conjoncture actuelle rend son travail difficile. D’autant plus que la Sologne est une zone compliquée pour les cultures, notamment à cause des dégâts de gibiers et du sol très humide l’hiver qui doit être drainé.

Autre inconvénient : le manque de voisins agriculteurs pour partager du matériel.

Hugues Poupa compte encore travailler au moins douze ans mais, pour le moment, il n’a personne pour reprendre l’exploitation. « De toute façon, c’est un cadeau empoisonné, c’est deux fois plus difficile que quand j’ai commencé », regrette-t-il.

Chloé Cartier-Santino 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité