Aller au contenu principal

Un jardin éphémère pour valider deux ans d’études

Les élèves de deuxième année brevet professionnel « aménagements paysagers » du Centre de formation d’apprentis agricoles de Loir-et-Cher (CFAAD) ont effectué leur épreuve professionnelle du 18 au 20 mai à Blois : la réalisation de jardins éphémères.

Le 20 mai, à Blois. Les six élèves en BP aménagements paysagers ont passé leur épreuve professionnelle du 18 au 20 mai.

« Cette épreuve sanctionne un an et demi de préparation », souligne Hubert Laroche, formateur technique. Pendant cette période, les six élèves ont monté un dossier : choix du thème, des végétaux, dessins des premières esquisses, calcul du coût de revient… Au fur et à mesure des mois, leur projet a pris forme sur papier puis dans un logiciel utilisé par les professionnels. Cette épreuve immerge les élèves dans une situation réelle puisque chacun doit  avancer par ses propres moyens.

Anthony, qui a choisi le thème de l’exotisme, a fait appel au CFA  bâtiment pour la réalisation d’une cascade : « Avoir un réseau m’a permis de réduire le coût financier par rapport au coût de revient final du chantier : les végétaux utilisés pour mon jardin m’ont été donnés. »

Pendant que les élèves montaient leur jardin, aidés par des jeunes de première année, quatre professionnels ont jugé leur travail selon une grille d’évaluation. Le mercredi, la tension était palpable : le jardin devait être fini le soir-même et disparaître le lendemain.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité