Aller au contenu principal

Un petit goût de noisette à la Grande-Vove

Dans le cadre de l’opération « La ferme ? C’est le moment de l’ouvrir ! », Nathalie et Philippe Beaujouan ont ouvert les portes de leur exploitation de noisettes le 30 mai.

L’opération « La ferme ? C’est le moment de l’ouvrir ! », initiée par la Maison de la Beauce, a entamé une nouvelle saison. L’une de ses étapes s’est déroulée mercredi 30 mai à la ferme de la Grande-Vove, chez Nathalie et Philippe Beaujouan, producteurs de noisettes à Roches.

Spécialisée dans la noisette depuis 1981, cette ferme typique du XVe siècle de la Beauce blésoise détient aujourd’hui neuf hectares de cette production en plus des céréales et oléagineux. Le couple a pour projet d’ajouter sept hectares courant 2018.

La quinzaine de visiteurs a ainsi découvert une noiseraie, de la plantation d’un verger à la récolte des noisettes.

« La noisette tombe naturellement dès qu’elle est sèche. Les mauvaises tombent courant août avant les bonnes. Les plus grosses tombent elles en dernier, parfois jusqu’à mi-octobre, ce qui ne rend pas le travail de ramassage facile car le terrain devient de plus en plus humide », a expliqué le producteur.

Après un tour du verger, Philippe Beaujouan a montré son matériel spécifique, notamment sa ramasseuse « deux en un », équipée d’un balais à l’avant, qui ramasse les fruits à coque et balaye chacun des rangs de 5 mètres en un seul passage.

« Les machines coûtent entre 15 et 20 000 euros et servent une quinzaine de jours par an », a-t-il souligné. Pour clôturer cette visite, le couple a fait déguster ses spécialités à base de noisettes. L’occasion de rappeler les bienfaits de cette gourmandise. « La noisette est naturellement source de fibres alimentaires et d’éléments minéraux comme le phosphore et le magnésium, entre autres », a indiqué Nathalie Beaujouan.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité