Aller au contenu principal

Un petit goût de noisette à la Grande-Vove

Dans le cadre de l’opération « La ferme ? C’est le moment de l’ouvrir ! », Nathalie et Philippe Beaujouan ont ouvert les portes de leur exploitation de noisettes le 30 mai.

L’opération « La ferme ? C’est le moment de l’ouvrir ! », initiée par la Maison de la Beauce, a entamé une nouvelle saison. L’une de ses étapes s’est déroulée mercredi 30 mai à la ferme de la Grande-Vove, chez Nathalie et Philippe Beaujouan, producteurs de noisettes à Roches.

Spécialisée dans la noisette depuis 1981, cette ferme typique du XVe siècle de la Beauce blésoise détient aujourd’hui neuf hectares de cette production en plus des céréales et oléagineux. Le couple a pour projet d’ajouter sept hectares courant 2018.

La quinzaine de visiteurs a ainsi découvert une noiseraie, de la plantation d’un verger à la récolte des noisettes.

« La noisette tombe naturellement dès qu’elle est sèche. Les mauvaises tombent courant août avant les bonnes. Les plus grosses tombent elles en dernier, parfois jusqu’à mi-octobre, ce qui ne rend pas le travail de ramassage facile car le terrain devient de plus en plus humide », a expliqué le producteur.

Après un tour du verger, Philippe Beaujouan a montré son matériel spécifique, notamment sa ramasseuse « deux en un », équipée d’un balais à l’avant, qui ramasse les fruits à coque et balaye chacun des rangs de 5 mètres en un seul passage.

« Les machines coûtent entre 15 et 20 000 euros et servent une quinzaine de jours par an », a-t-il souligné. Pour clôturer cette visite, le couple a fait déguster ses spécialités à base de noisettes. L’occasion de rappeler les bienfaits de cette gourmandise. « La noisette est naturellement source de fibres alimentaires et d’éléments minéraux comme le phosphore et le magnésium, entre autres », a indiqué Nathalie Beaujouan.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité