Aller au contenu principal

Un premier comice très attendu à Yèvres

L’assemblée générale du Comice agricole du Perche et Dunois d’Eure-et-Loir s’est déroulée le 14 mars à Yèvres, la dernière pour son président Jean-Claude David.

Le dernier comice agricole du Perche et Dunois d’Eure-et-Loir sous l’ère de son actuel président Jean-Claude David, se déroulera dans sa commune de Yèvres les 21, 22 et 23 juin. C’est donc là que s’est déroulée le 14 mars, comme il se doit, l’assemblée générale annuelle de l’association.

Et si ce comice est le dernier pour son président, ce sera aussi une première pour la ville.

Une localisation rendue possible depuis l’éclatement des cantons du comice en 2015, qui a donné un peu de souplesse aux organisateurs.

Dire que le grand rassemblement de l’élevage eurélien est attendu à Yèvres est un euphémisme. De fait, une centaine de bénévoles travaillent depuis un bon moment pour en faire une fête mémorable à l’image des Cavalcades qui animaient la ville autrefois.

En revanche, pas de révolution au niveau de la programmation. Le comice de Yèvres sera très classique avec ses concours d’animaux le samedi et le dimanche, son traditionnel repas des éleveurs le samedi soir et des animations sur le site et dans la ville tout le week-end. Néanmoins, un concours interrégional de la race jersiaise pourrait être organisé, c’est en tout cas le souhait de Laurent Hyson.

Par ailleurs, les membres du comice préparent déjà l’édition 2020, qui se déroulera à Courville-sur-Eure les 13 et 14 juin. Là aussi, l’accueil de la ville est très positif pour ce retour de la fête après plus de trente ans d’absence...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité