Aller au contenu principal

Un retour en classe très attendu

Les établissements agricoles de Seine-et-Marne préparent le retour sur site des élèves début juin. Dans le même temps, visites virtuelles et entretiens dématérialisés se multiplient avec les jeunes intéressés par leurs formations, car la plupart des portes ouvertes ont été annulées.

Que ce soit à la MFR du Gâtinais ou au sein des établissements Bougainville, à Brie-Comte-Robert, ou de La Bretonnière, à Chailly-en-Brie, aucun élève ne réintégrera les salles de classe avant début juin.

Globalement, l’enseignement à distance s’est mis en place rapidement à compter du 16 mars via différents canaux de communication et se poursuit. Le nombre de décrocheurs reste faible — 5 à 8  % selon les établissements — grâce à la forte implication des équipes pédagogiques.

Actuellement, les établissements préparent le retour des élèves avec la mise en œuvre d’un protocole sanitaire qui les oblige à régler de nombreux points techniques (étalement du service à la cantine, réduction du nombre de jeunes par chambre, salles de cours réaménagées pour permettre les distances nécessaires entre les apprenants…).

À la Maison familiale et rurale du Gâtinais à Souppes-sur-Loing, la directrice, Nathalie Andries, «  envisage un redémarrage sur site début juin, en essayant de maintenir les plannings d’alternance  ». Concernant le gel et les masques, la question du financement se pose.

Les stages ayant été stoppés, les cours en ligne durant les périodes de stage portent uniquement sur le milieu professionnel. «  Nous menons une réflexion pour faire redémarrer les stages des plus de 16 ans, mais au cas par cas avec l’accord de toutes les parties.  » Les procédures de recrutement sont dématérialisées avec des entretiens à distance via Skype ou par téléphone.

Une vidéo de quatre à cinq minutes permet de visiter les locaux de manière virtuelle. Et des journées portes ouvertes à distance sont programmées ces vendredi 15 et samedi 16 mai. Elles permettront aux familles d’avoir un rendez-vous virtuel.

Au sein de l’établissement de La Bretonnière, à Chailly-en-Brie, le personnel reprendra ce lundi 18 mai. Toutefois les apprentis ont continué leur apprentissage en entreprise, si celle-ci le permettait, avec des mesures barrières.

Des portes ouvertes virtuelles étaient organisées début mai avec des échanges par visioconférence. Des Rendez-vous de l’apprentissage (deux demi-journées par semaine) pour répondre aux questions du public intéressé vont également être programmés.

À noter l’ouverture de deux formations à la rentrée  : un CAP Horticulture productions légumières au CFA afin de «  doter le territoire de personnes formées à ces activités  », explique le directeur du CFA, Fred Numa  ; et un CAP Sapver (Services aux personnes et vente en espace rural) par la voie scolaire, «  qui complète l’offre de formation ’’services’’ au lycée  », souligne le directeur de l’EPL, Didier Jahan.

Au campus Bougainville, entre l’exploitation, certains services administratifs et la boutique — qui est restée ouverte uniquement les jeudis et vendredis après-midi —, la vie a continué.

Aujourd’hui l’équipe travaille sur plusieurs scénarios de reprise. «  Nous n’imaginons pas que les élèves ne reviennent pas et nous nous sommes déjà équipés en masques, gel…  », raconte le directeur, Cédric Avril, pour qui la priorité sera les classes de terminale.

«  On se doit de terminer l’année pour faire signer le livret scolaire, l’expliquer et accompagner les jeunes après les premiers résultats de Parcoursup  ». Il mise sur l’autorisation des stages à compter du 2 juin pour accueillir au mieux les autres classes.

Concernant le recrutement, le campus, très présent sur les réseaux sociaux, poursuit sa communication, notamment sur la nouveauté de la prochaine rentrée  : l’ouverture d’un bac général. Au CFPPA, les formations pour adultes devraient reprendre le 25 mai.

Dans ce contexte particulier, tous notent que cette organisation aura l’avantage d’être éprouvée si tout ou partie de ces mesures se poursuivent à la rentrée.

Laurence Goudet-Dupuis

Photo d’archives

Les plus lus

Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Vincent Michelet montre la graine au stade «	germée 2 cm	» dont raffolent les corbeaux.
Appel aux agriculteurs pour réclamer une indemnisation des dégâts de corvidés
En juin, de nombreux agriculteurs constatent, comme à l'accoutumée, que les corbeaux et autres corvidés ont fait des semis leurs…
Le 13 juin, à Châteaudun. L'irrigation est un sujet important mais les animaux sont indispensables à la réussite de Plus belle la campagne.
Plus belle la campagne apporte l'irrigation à Châteaudun
Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a organisé son opération Plus belle la campagne le 13 juin à Châteaudun, autour du thème de l'…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Publicité