Aller au contenu principal

Un site de l’AEV accueille des aubracs

Les aménagements du domaine des Îles à Seine-Port (Seine-et-Marne), réalisés pour allier accueil du public et écopâturage, ont été inaugurés jeudi 11 avril.

« Les aménagements réalisés et la mise en place de l’écopâturage sur le Domaine des Îles à Seine-Port sont la parfaite expression d’une politique régionale, associant accueil du public, préservation de la biodiversité et maintien d’une agriculture périurbaine en Île-de-France. C’est tout le sens de l’action de l’AEV menée avec la Région  : concilier ces trois enjeux, particulièrement forts et intimement liés en Île-de-France.  », a souligné la présidente de l’Agence des espaces verts (AEV) de la région Île-de-France Anne Cabrit, alors qu’elle inaugurait ce site jeudi 11 avril.

Des propos appuyés par le vice-président du conseil régional d’Île-de-France, Jean-Philippe Dugon-Clément  : «  L’action de l’Agence des espaces verts est fondamentale. Elle est le bras armé de la Région pour la mise en œuvre de notre politique régionale en faveur de la végétalisation de l’Île-de-France  ».

L’AEV a lancé d’importants travaux depuis 2016 sur le Domaine des Îles situé aux abords de la Seine  : mise en sécurité (démolition des bâtis dangereux, nettoyage), création de sentiers pour les promeneurs…

Et sur cinq hectares, des vaches de race aubrac, appartenant à Stéphanie Roche, éleveuse à Limoges-Fourches, mais dont une partie du cheptel est installé à Boissise-la-Bertrand, commune voisine, sont en pâture depuis novembre dernier.

Le but de l’AEV est de conserver le patrimoine arboré et de maintenir l’activité historique avec du pâturage sur ce site classé depuis 1989. Outre des clôtures, des passages canadiens ont été installés.

«  Ce site naturel, au sol sain, correspond parfaitement aux aubracs. Il leur rappelle leur milieu d’origine  », a expliqué Stéphanie Roche dont les quatre génisses présentes initialement ont été rejointes par cinq plus jeunes en mars et par une vache de 7 ans la veille de l’inauguration.

Habituée à communiquer sur son métier alors qu’elle vend mouton, volailles et viande bovine en direct, l’exploitante invite les promeneurs à venir la rencontrer lors de ses passages quotidiens.

Laurence Goudet-Dupuis

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité