Aller au contenu principal

Un tracteur tout en briques Lego® à Chartres

Désormais, tout s’imbrique, tout se clipse et se déclipse : c’est l’avènement du Lego®, représentation suprême de la réalité version cubique. Le Conservatoire de l’agriculture de Chartres (Eure-et-Loir) s’y met avec le projet d’un tracteur grandeur nature réalisé avec... huit cent mille briques.

À cinq ans, on assemble des briques et ça fait... au mieux, des murs. Bariolés.

À dix ans, on assemble des briques et ça fait... des vaisseaux spaciaux, des fusées lunaires...

Parfois, à dix-sept ans, on assemble toujours des briques et se matérialisent alors d’assez saisissantes reproductions de monuments — Tour Eiffel ou Tower bridge — et, pour certains aficionados souvent encore plus âgés, des maisons remarquables, des bâtiments d’architecte, des villes entières.

Depuis quelques années, c’est sûr, la brique a le vent en poupe.

Après trois mois d’une exposition incroyable en 2015 de l’artiste Nathan Sawaya à Paris sur « L’Art du Lego® », où l’on pouvait admirer, pêle-mêle, des œuvres d’art célèbres en briques Lego®, des dinosaures en briques Lego®, des personnages à taille humaine en briques Lego®... les ventes de briques à emboîter ont été à nouveau boostées en fin d’année par la sortie du septième épisode de Star wars et de ses infinis produits dérivés... en briques Lego®.

Désormais, c’est le Compa — le Conservatoire de l’agriculture —, à Chartres (Eure-et-Loir), premier musée sur ce thème en France, qui s’y met : il entend réunir des fonds pour construire dans ses murs une réplique grandeur nature d’un Claas Arion 460.

Huit cent mille briques Lego® sont nécessaires à cette colossale (cinq tonnes) réalisation inédite que le musée compte bien in fine faire entrer au Livre des records.

Mais pour cela, bien sûr, il faut... des sous : dix mille euros, précisément. C’est pourquoi le Compa a lancé une campagne de financement participatif sur le site Ulule.com : vous pouvez y glisser votre cote-part et ainsi, continuer, indirectement, à assembler des briques comme lorsque vous aviez cinq ans. Une manière comme une autre de prolonger l’enfance, non ? 

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité