Aller au contenu principal

Une année contrastée mais des avancées réelles pour la MSA Beauce-Cœur de Loire

La MSA Beauce-Cœur de Loire a tenu son assemblée générale annuelle le 2 juin, à Fleury-les-Aubrais (Loiret). L'occasion de revenir sur une année 2021 plutôt contrastée.

Jeudi 2 juin, à Fleury-les-Aubrais (Loiret). Cendrine Chéron a présidé l'assemblée générale de la MSA Beauce-CSur de Loire.
Jeudi 2 juin, à Fleury-les-Aubrais (Loiret). Cendrine Chéron a présidé l'assemblée générale de la MSA Beauce-Cœur de Loire.
© MSA BCL

Lors de son assemblée générale, organisée le 2 juin à Fleury-les-Aubray (Loiret), la présidente de la MSA Beauce-Cœur de Loire (BCL), Cendrine Chéron, et son directeur général, Marc Debacq, ont retracé une année 2021 contrastée au cours de laquelle l’entreprise n’a pu déployer toutes ses ambitions mais peut néanmoins mettre à son actif l’accompagnement mené auprès des adhérents, sa présence sur les territoires et sa politique de proximité.

Après une année 2020 fortement impactée par la pandémie et son lot de mesures, la MSA BCL envisageait l’année 2021 sous de meilleurs auspices. Ce ne fut malheureusement pas le cas, « un certain nombre d’événements subis sont venus contrarier le développement des ambitions de la MSA BCL », n’a pu que constater Marc Debacq. La pandémie s’est poursuivie « avec une alternance entre télétravail obligatoire et retours sur sites qui a fortement impacté le fonctionnement de l’entreprise ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité