Aller au contenu principal

Une bineuse guidée sans interface d'outil

Récompensé aux Innovation Awards du Sima 2022, le quatrième point hydraulique d'Hydrokit permet de guider un attelage de tracteur. Avec ce brevet, le constructeur propose une solution complète pour le guidage d'une bineuse.

Référence dans l'électro-hydraulique, la marque française Hydrokit, du groupe Vensys, ne cesse d'innover pour l'agriculture. En témoigne son nouveau brevet, le quatrième point hydraulique, présenté au Sima 2022 il ya quelques semaines. Cette innovation, couplée à un système de guidage par caméra, permet de s'affranchir d'une interface standard. Selon Bruno Bailloux, responsable agricole Hydrokit, « c'est un système plus compact, plus précis et moins onéreux qu'une interface classique ».

Quatrième point

Le 4PTH d'Hydrokit permet de gérer la position des bras d'attelage d'un tracteur, en se substituant aux stabilisateurs, avec un vérin à double effet. Celui-ci se fixe sur la trompette côté tracteur, et directement sur l'outil attelé. Le quatrième point est plus léger qu’une interface standard, avec ses 35 kg, mais aussi plus précis, grâce à l’absence de jeu dans les rotules. Le porte-à-faux est aussi réduit par rapport à une interface d’outil.

Binage de précision

Le système de quatrième point, adapté sur une bineuse existante et couplé à une caméra Cormiers, société intégrée dans le groupe Vensys, « offre une solution complète de binage de précision », explique le responsable. Le guidage Weeder Pilot de la marque fonctionne classiquement sur l'analyse d'image, pour distinguer la culture du sol. Des palpeurs sont aussi proposés par Hydrokit pour des cultures telles que le maïs ou le tournesol.

Relevage rang par rang

Une autre innovation d'Hydrokit, déjà présentée en 2021, permet le relevage élément par élément de la bineuse, pour éviter les pertes en bout de champ, dans les pointes notamment. L'option se pilote manuellement avec un boîtier de commande en cabine, ou automatiquement en se couplant avec l’Isobus ou le GPS du tracteur. Comme le quatrième pointhydraulique, la solution s'intègre sur une machine existante sans soudures ni perçage.

« Le 4PTH permet aussi le réglage manuel des bras de relevage, depuis la cabine », ajoute Bruno Bailloux. Avec d’autres outils, au labour par exemple, le travail en pente peut être compliqué à gérer, mais le vérin permet de forcer le relevage dans une position selon la parcelle. Après un an de test en conditions réelles par des agriculteurs, satisfaits de leur utilisation, le quatrième point est désormais disponible à la vente.

Cet article fait partie d'un dossier Désherbage mécanique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité