Aller au contenu principal

Une convention tripartite pour l'emploi agricole

Le Département du Loiret, la chambre d'Agriculture et les Jardins de la voie romaine ont signé une convention afin de développer les approvisionnements locaux et valoriser les emplois agricoles du territoire.

Lundi 7 novembre, les présidents de la chambre d’Agriculture du Loiret (CA 45), du Département et des Jardins de la voie romaine se sont réunis à la Roseraie de Morailles, à Pithiviers-le-Vieil, pour signer une convention de partenariat logistique et social. Cette initiative répond aux objectifs du Projet alimentaire territorial (PAT) Mangeons ­Loiret, lancé par la CA 45 (voir encadré). Elle s’inscrit également dans le dispositif France relance. Les trois structures n'ont pas manqué ­d'exprimer leur fierté face à ce nouveau partenariat visant à concrétiser de nombreuses actions pour valoriser les produits du territoire et l'insertion sociale.

Valoriser les opportunités des métiers agricoles

Regroupant quatre fermes biologiques travaillant à la production, la vente en circuits courts et la cohésion sociale du territoire loirétain, les Jardins de la voie romaine compte une centaine de salariés. « Nous devons notre développement à notre équipe, mais aussi aux acteurs du territoire qui ont cru en nous, a déclaré en introduction Marc Bouron, président de l'association. Le Département a toujours soutenu notre association depuis sa création, en finançant notamment nos missions d’insertion », poursuit-il, avant de se tourner vers le président de la CA 45, Jean-Marie Fortin : « La convention d’aujourd’hui est l’une des premières signées entre un Jardin de Cocagne (voir encadré) et une chambre d’Agriculture. L’association recherche en permanence des pistes de placement de ces salariés vers, notamment, des métiers agricoles ».

La valorisation des opportunités d’emploi au sein du monde agricole est en effet l’un des piliers de cette nouvelle convention. « Elle permettra à nos salariés en insertion de sortir de notre dispositif », précise Marc Bouron. De son côté, Jean-Marie Fortin s'est dit « particulièrement content de signer cette convention. Il faut arriver à donner du sens à ce qu’il se fait autour du vivant. L’humain doit être au centre de cette démarche ». Le président de la CA 45 a déclaré s'être toujours battu pour développer l’emploi dans les métiers de l’agriculture car « ils offrent de la richesse à une exploitation ». « J’espère que cette convention nous permettra de donner une deuxième chance aux salariés des Jardins de la voie romaine, » a-t-il conclu.

Enfin, l'objectif simultané de ce partenariat est de mettre en place des circuits de collecte et de livraison, ainsi que des espaces de stockage afin de livrer la restauration collective. 

Mangeons Loiret

Depuis 2018, le Département et la chambre d’Agriculture du Loiret pilotent l’élaboration du PAT Mangeons Loiret. Ce dispositif vise à améliorer et relocaliser l’alimentation des Loirétains et mobiliser l’ensemble des acteurs professionnels (agriculteurs, artisans, restaurateurs, transformateurs, restauration collective et distributeurs) pour valoriser les produits locaux, de qualité et de saison.

 

Jardin de Cocagne

Le Réseau Cocagne est une association à but non lucratif, qui développe et anime le réseau des Jardins de Cocagne : des fermes à vocation d’insertion sociale et professionnelle certifiées Agriculture biologique. Retrouvez la liste de ses jardins.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité