Aller au contenu principal

Une délicieuse première Fête de la fraise

Samedi 11 mai, la fraise était à l’honneur au château du Moulin, à Lassay-sur-Croisne. Dégustations et concours de confitures ont rythmé cette première Fête de la fraise.

Depuis le temps que les gourmands l’attendaient, la fraise a enfin sa fête en Sologne  ! Samedi 11 mai, le château du Moulin — qui abrite dans son parc et dans son potager le Conservatoire de la fraise — a mis à l’honneur les différentes variétés de ce fruit et les producteurs de Loir-et-Cher lors de la première Fête de la fraise.

Tout au long de cette journée fraîche mais festive, quelques producteurs du Cadran de Sologne* étaient présents pour offrir aux visiteurs une dizaine de variétés de fraises produites en Sologne  : allant de la plus connue, la gariguette, en passant par la cigaline, magnum, charlotte, mariguette, jusqu’à la jolie, la gustine ou encore la darselect.

«  Le public connaît surtout la gariguette, mais il y a plein de variétés  », assure Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne. «  Ici, on en a huit, et chacune a un goût particulier qui la rend unique  ».

Ces fraises, toutes meilleures les unes que les autres, souffrent tout de même du manque de soleil. «  La maturité n’y est pas. Les températures trop basses et le manque de soleil donnent des fraises qui sont carencées en sucre  », explique Damien Méchin, producteur au Gaec Guilloteau, qui s’inquiète du retard de la récolte.

«  La cueillette nous prend seulement deux heures par jour contre sept heures en temps normal  », précise ce producteur qui fait de la fraise depuis vingt ans. «  Ça va être une saison groupée entre le 15 et le 30 mai. Tout va arriver en même temps, ce qui complique les choses ».

En plus des dégustations proposées, les visiteurs étaient invités à noter les différentes variétés selon un barème précis (couleur, forme, brillance et goût). La magnum et la cigaline semblent remporter l’approbation des dégustateurs présents  : plus sucrées et plus goûteuses.

Sous l’égide du conseil départemental, de la Société d’agriculture, du Cadran de Sologne et de l’Ordre des confituriers de France, cette première Fête de la fraise a également été l’occasion pour la confrérie des Tastes confitures de Sologne et celle des Dégusteux d’fraises de Fontaines-en-Sologne d’organiser deux concours de confitures de fraise (professionnel et amateur).

Parmi la trentaine de confitures présentées, c’est la fraise-timut du Népal de Janick Paytra qui a conquis le jury. Les confitures fraise-coquelicot et fraise-citron vert de Patrick Loewert ont remporté les 2e et 3e prix. Le prix coup de cœur du jury a été remis à Anne-Cornille Dutremée. Du coté des amateurs, c’est l’unique candidate Françoise Fouquiau qui a naturellement remporté le 1er prix.

Et comme l’a annoncé Vincent De Luca, de l’ambassade des confréries de la région Centre, «  cette première fête de la fraise en appelle une deuxième  !  ».

Doriane Mantez

* Le Cadran de Sologne, à Fontaines-en-Sologne, regroupe vingt-sept exploitations pour une production annuelle d’environ 1 900 tonnes.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité