Aller au contenu principal

Une enfant du pays crée son « Divin Loire »

Avec Divin Loire, Aude Clavier s’est installée à Oisly sur les terres de ses ancêtres. Les premières bouteilles sont sorties cette année.

Aude Clavier a créé un chai à Oisly au milieu des vignes.

Pendant trois ans, ils ont voyagé entre l’Australie et les Côtes du Rhône, en Nouvelle-Zélande, en Bourgogne et au Chili.

« Nous faisions deux vendanges par an : l’une en France, l’autre dans un pays du sud dès le mois de janvier. Le but était de voir comment et pourquoi le vin marche là-bas alors qu’à l’origine, cette culture est moins ancrée qu’en France », explique la viticultrice Aude Clavier.

C’est en 2008 que que son mari et elle posent leurs valises sur les terres d’origine d’Aude, à Oisly.

Issue d’une famille de vignerons depuis cinq générations, Aude Clavier a franchi le pas de l’installation en novembre 2015 en créant Divin Loire.

« J’ai travaillé pendant sept ans au domaine Maison à Sambin. Au fur et à mesure, avec mon mari Emmanuel, nous avons acheté des terres. Il y a trois ans, nous avons acquis 2,5 hectares supplémentaires. Un négociant à Pouilly nous achetait tout. Et puis, pour vinifier nous-mêmes, je me suis dit qu’il fallait que je m’installe dans l’optique qu’un jour, mon mari me rejoigne. »

La construction du chai et de la boutique, au milieu des vignes sur l’axe Contres-Beauval, a duré un an : en forme de vague pour rappeler la Loire, ce bâtiment est aussi le symbole de « la nouvelle vague de vignerons de la Loire. Nous sommes trois jeunes installés à Oisly, tous parrainés par un ancien. »

Ce lieu a été pensé dans un esprit bistrot avec des planches à grignoter, des visites et activités l’été : « L’objectif est d’offrir un endroit convivial aux visiteurs. »

Après les premières vendanges en 2015 sur ses 9,5 hectares en Touraine et en Touraine-Oisly, Aude Clavier a réalisé une cuvée des dieux : Zeus pour le sauvignon élevé en fût de chêne, la créature Centaure représentant des vignes âgées de cent ans, le cheval ailé Pégase pour la puissance du rouge, la déesse Athéna pour les bulles et le Minotaure pour le jus de raisin.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité