Aller au contenu principal

Énergie
Une étiquette « compatible gaz vert » pour promouvoir la filière

À l’horizon 2050, la région Centre-Val de Loire vise l'autonomie en gaz vert grâce à la méthanisation. Pour y parvenir, la filière lance une nouvelle étiquette « compatible gaz vert » afin d'informer les consommateurs.

Depuis le début de l'année, une nouvelle étiquette « compatible gaz vert » est apposée sur toutes les chaudières des particuliers lors de l'entretien ou de la pose de leur équipement. Cette initiative veut répondre à des enjeux impulsés par GRDF, la Région et les services de l’État pour atteindre plus de 30 % de gaz renouvelables injectés dans les tuyaux du Centre-Val de Loire d'ici 2030 ainsi que l'autonomie en gaz de la région d'ici 2050.

Améliorer les connaissances des consommateurs

En France, près de la moitié des particuliers pensent qu'il est nécessaire de changer d'équipement pour être compatible au gaz vert. Une personne sur deux ne sait pas qu'elle peut consommer, voire qu'elle consomme déjà un peu de gaz renouvelable. D'après le sondage Bcoming mené auprès de 1 028 habitants de la région Centre-Val de Loire en décembre 2021, 50 % des interrogés montrent une véritable méconnaissance du gaz vert. Pour autant, 76 % des habitants de la région ont une image positive du gaz vert et 81 % pensent qu'il s'agit d'une énergie d’avenir. Face à cette méconnaissance, les acteurs de la filière du bâtiment (Capeb, FFB, PG, HabitA+, Synasav), en partenariat avec GRDF, lancent une campagne d'étiquetage afin de sensibiliser les utilisateurs sur les avantages du gaz vert.

La place du gaz dans le mix énergétique en région

L’électricité représente 25 % de la consommation énergétique en France, presque autant de gaz. 1/3 des logements français seraient d'ailleurs chauffés au gaz. « Aujourd’hui en région Centre, environ 500 communes ont un réseau de distribution au gaz, tous gestionnaires de distribution confondus, précise Caroline Renaudat, directrice territoriale GRDF pour la région Centre-Val de Loire. Il est important de travailler sur l’efficacité énergétique des bâtiments (particuliers ou industriels) pour atteindre une neutralité carbone du pays mais également des réductions de consommation. Cela passe notamment par une étape pédagogique auprès des consommateurs. D'ici 2023, nous estimons que nos consommations devraient baisser de 24 % par rapport à 2019 ». Via cette nouvelle étiquette « compatible gaz vert », la filière du bâtiment et GRDF souhaitent que les consommateurs soient conscients qu’utiliser du gaz pour chauffer son logement, « c’est progressivement utiliser une énergie qui est en train de se verdir ». « À l'heure actuelle, nous injectons de plus en plus de gaz renouvelables dans le réseau de distribution », indique la directrice. Composée d'un QR code, l'étiquette peut être scannée par les utilisateurs afin d'en savoir plus sur la méthanisation et les sites produisant du gaz vert près de chez eux.

Ambition 2050 : 100 % de gaz renouvelables en région

Cette initiative pédagogique veut contribuer à l'indépendance énergétique de la région au travers de plusieurs objectifs. « Avec les gisements que nous avons sur le territoire et le nombre de projets de méthanisation, nous pensons qu’à l’horizon 2030, nous devrions atteindre plus de 30 % de gaz renouvelables dans notre part de consommation de gaz en Centre-Val de Loire, souligne la directrice territoriale. À horizon 2030, en région, 1/3 des consommations devraient être d’origine renouvelable. » Ces objectifs sont en cohérence avec le Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet) de la Région Centre-Val de Loire. « À l’horizon 2050, nous sommes assez à l’aise pour dire que notre région sera autonome en gaz vert, affirme Caroline Renaudat. Grâce à nos déchets et à la méthanisation, nous arriverons à couvrir l’intégralité de nos besoins de gaz et à remplacer définitivement le gaz fossile historiquement transporté dans les réseaux ».

Il existe aujourd'hui 32 sites de méthanisation en Centre-Val de Loire dont six dans le Loiret. Une centaine de projets sont en cours dans notre région avec une quinzaine de nouveaux depuis le début de l'année. Mais combien aboutiront réellement ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité