Aller au contenu principal

Une journée « Bovins allaitants » pour optimiser son élevage

Une journée consacrée aux bovins allaitants était proposée par la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher (CA 41) le 23 novembre, dans le nord du département.

Le 23 novembre, à Oigny. La journée "Bovins allaitants" s’est terminée par la visite de l’élevage de Franck Charrier, "La Brunetière".

Une trentaine de personnes a participé à la Journée bovins allaitants proposée par la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher. La matinée s’est déroulée à la salle des fêtes de Souday avec différentes interventions.

Christophe Beaujouan, conseiller environnement à la CA 41 a abordé le thème « Elevage et changement climatique – Les effets et perspectives pour l’élevage en Loir-et-Cher – Comment s’adapter ? ».

Missionné sur le changement climatique par la chambre régionale d’Agriculture du Centre Val-de-Loire, Christophe Beaujouan a présenté les tendances de l’évolution du climat jusqu’en 2050 pour la région.

Selon un outil de projection développé par le réseau des chambres d’Agriculture, la température moyenne annuelle devrait augmenter de 1,3°C dans les années 2030, et de 2,9°C dans les années 2080 par rapport à la période de référence (années 1970). Cette augmentation de température doit être prise en compte car elle aura un impact sur la date de démarrage de la végétation et donc de la mise à l’herbe des animaux et leur fera subir un stress thermique.

Des pistes de réflexion ont été lancées pour prendre des mesures qui permettraient de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi pour adapter l’élevage et les cultures fourragères en Loir-et-Cher.

Puis, Lore Ligonnière, conseillère bovins allaitants et bâtiments-Dexel à la CA 41, a abordé le coût de production en bovins allaitants et le diagnostic environnemental Cap2ER.

En effet, optimiser ses résultats permet de maintenir une activité rentable sur l’exploitation pour vivre correctement, mais aussi d’améliorer ses techniques de production pour répondre aux attentes du marché (qualité des produits pour satisfaire les attentes du consommateur et de la filière).

Cependant, dans un contexte économique instable, les objectifs sont d’optimiser ses résultats en trouvant les marges de manœuvre pour maintenir son revenu, obtenir des conseils techniques sur les éléments de conduite de son troupeau, obtenir des conseils économiques et bénéficier d’un œil extérieur afin d’estimer au mieux les points forts et faibles de son troupeau.

Pour cela, la chambre d’Agriculture propose un service spécifique pour notamment recueillir les attentes des éleveurs ainsi que les données techniques et économiques à analyser, prendre en compte les résultats des appuis techniques des années précédentes et analyser leur évolution mais également positionner l’élevage ou encore calculer les coûts de production et de rations afin de définir les priorités d’actions à entreprendre.

Cela dure une demi-journée et le financement (415 €) est pris en charge à 100 % par le Cap Filières bovins viande troisième génération. Un travail en groupe est également possible (financement à 100 % par Vivea). Si vous souhaitez vous inscrire ou d’autres renseignements, contactez Lore Ligonnière par mail lore.ligonniere@loir-et-cher.chambagri.fr ou au au 06.83.81.93.78.

La journée s’est terminée à Oigny avec la présentation de l’élevage de Franck Charrier, « La Brunetière » et les résultats technico-économiques de l’atelier Bovins viande.

Cette Journée bovins allaitants a par ailleurs été l’occasion de dévoiler les résultats des Sabots de bronze, qui récompensent les meilleurs élevages du département :

- Charolais : EARL de l’Etrillerie (Couture-sur-Loir) ;

- Limousin : Jean-Michel Guilpain (Savigny-sur-Braye) ;

- Blonde d’Aquitaine : EARL Derouet (Couture-sur-Loir) ;

- Rouge des prés : EARL de la Bortrou (Choue).

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité