Aller au contenu principal

Une journée d’essais primordiale pour le GDA

Le GDA Loire Beauce a organisé une journée d’essais sur Baccon et ses alentours, jeudi 7 juin.

© Sabrina Beaudoin

Le Groupement de Développement agricole (GDA) Loire Beauce a organisé une journée d’essais complète à Baccon et ses alentours jeudi 7 juin. Malgré une météo capricieuse, un bon nombre d’agriculteurs ont répondu présents au rendez-vous. « L’expérimentation est primordiale au sein de notre GDA » assure Christian Pousset, président du GDA. Pour pallier au mauvais temps qui a rendu les chemins de terre impraticables en voiture, le président du GDA a préparé un tracteur et une remorque pour se rendre au champ.

  • Essai variété maïs grain irrigué (24 variétés indice de 270 à 490) situé à Baccon.

« L’objectif de cet essai était d’observer le comportement de plusieurs variétés de maïs grain, sur un type de sol donné, en situation irrigable» précise Camille Dufoix, conseiller chambre d’agriculture.

  • Essai variétés blé dur et blé améliorant (8 blés durs et 6 blés améliorants) à Baccon.

« L’objectif était d’observer le comportement de plusieurs variétés de blés durs semées à l’hiver. Nous avons fait une comparaison entre 8 variétés semées sur un sol argilo-calcaire en situation irriguée » débute Maxence Legendre, conseiller à la chambre d’agriculture.

  • Essai fongicide sur orge de printemps semée d’hiver

C’est une orge de printemps RGT Planet semée le 4 novembre à 300 grains/m2. Sur l’essai, les conseillers ont comparé 0, 1, 2 ou 3 traitements sur la commune de Cravant. On note l’apparition de rhynchosporiose à pression moyenne fin mars au stade début montaison. Le déclenchement du premier traitement a eu lieu le 29 mars, le deuxième traitement le 13 avril et le dernier le 4 mai. Tout s’est déroulé le matin, dans de bonnes conditions (hygrométrie élevée, vent nul).

  • Essai nouvelles méthodes de fertilisations azotées sur blé dur sol superficiel non irrigué (entre Villjouan et Cravant)

L’objectif de cet essai était d’évaluer les principes et raisonnements du pilotage dynamique des cultures et de comparer la méthode du bilan (Azofert) avec les nouvelles méthodes de l’Inra (Appi-N) et celle d’Arvalis (CHN). Sur la parcelle choisie, du blé dur Anvergur a été semé début novembre, avec un potentiel de 65 quintaux, sur un sol superficiel voire très superficiel et surtout non irrigable.

  • Essai de restauration de bordures de champ

Petite halte dans les bordures de champs de Christian Pousset. C’est un essai de restauration de bordure par semis de fleurs sauvages, dans le cadre d’Agrifaune. L’expérimentation est menée depuis 2013, en 2016, les mélanges semés ont été affinés. L’intérêt de semer une telle bordure est de favoriser une flore prairiale qui va permettre de gérer la pression adventice, de favoriser les insectes auxiliaires autour des cultures, de favoriser la biodiversité floristique et les pollinisateurs et qui va avoir un rôle d’alimentation pour ces pollinisateurs.

Plus de détails dans l'édition de notre journal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité