Aller au contenu principal

USA
Une nouvelle politique laitière se met en place

A l’initiative des coopératives laitières et de l’industrie de deuxième transformation, le Farm Bill a adopté un nouveau programme laitier.

Désormais un mécanisme d’assurance marge remplace les paiements compensatoires et dans une certaine mesure l’intervention publique. Le mécanisme qui sera géré par le ministère de l’Agriculture (USDA) garantit une marge brute aux producteurs de lait. Pour les producteurs dont la production est inférieure à 1 800 000 litres (200 vaches environ), l’assurance garantit une marge de 4 dollars pour 45 kg environ, soit 0,066 €/kg. Cette assurance est gratuite, mais le producteur qui le souhaite peut souscrire une assurance complémentaire payante qui lui permet de bonifier sa marge jusqu’à 8 dollars pour 45 kg, soit 0,13 €/kg. Pour les troupeaux de plus de 200 vaches, même régime, si ce n’est que la prime d’assurance au-delà de 4 dollars est plus élevée. Les indemnités sont déclenchées quand la marge tombe en dessous des 4 dollars. Parallèlement, le ministère de l’Agriculture peut procéder à des retraits sur le marché en cas de surproduction et redistribuer les produits achetés dans les programmes de cantine scolaire ou de dons alimentaires. Ces opérations de retrait seront déclenchées quand la marge tombe en dessous de 4 dollars pendant une période de deux mois consécutifs. Néanmoins, ces achats doivent cesser quand les prix intérieurs dépassent de plus de 5 % le prix mondial.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Chartrexpo, à Chartres, sert de cadre à la tenue du 74e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux.
Deux journées bien remplies pour les propriétaires ruraux
Le 74 e congrès de la Section nationale des propriétaires ruraux se déroule à Chartres les 1 er et 2 juillet. Une centaine de…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Aubepierre-Ozouer-le-Repos, mardi 22 juin. La rencontre avec le député Sempastous a permis des échanges directs sur le projet de loi d'urgence de régulation de l’accès au foncier à travers des sociétés.
Le député Jean-Bernard Sempastous sur le terrain francilien
Jean-Bernard Sempastous, député à l’origine d’une proposition de loi d’urgence sur la régulation du foncier, a échangé avec la…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
André Cellier montre la partie de liège à retirer sur le fruit, ce qui n'empêche en rien sa consommation.
Valoriser au mieux les fruits abîmés par le gel
Les arbres fruitiers ont eux aussi été touchés par les épisodes de gel. Les arboriculteurs tentent de limiter les dégâts en…
Publicité