Aller au contenu principal

Enseignement
Une résidence d'artiste fructueuse à La Saussaye

L'artiste en résidence à l'Eplefpa de La Saussaye, Hideyuki Ishibashi, a présenté le fruit de son travail aux élèves.

L'Eplefpa de Chartres-La Saussaye accueille chaque année un artiste en résidence. Cette année, c'est le Japonais Hideyuki Ishibashi qui a passé quelques semaines au sein de l'établissement.

Photographe plasticien, il a conduit une série de travaux durant son séjour en faisant participer les lycéens de l'option photo, dirigée par Julien Clément. C'est ainsi par exemple qu'ils sont remontés aux origines de la photographie en construisant un sténopé ou qu'ils ont confectionné du papier à partir de végétaux glanés sur le site du lycée.

Il a également profité de ce temps de résidence pour approfondir ses propres recherches lors de longues pérégrinations alentour, toutes dument suivies par GPS et qui ont donné corps à des images conceptuelles.

À la fin de la période de résidence, l'établissement organise d'habitude une exposition des œuvres produites par l'artiste et tout l'établissement est invité au vernissage. Mais cette année, la crise sanitaire en a décidé autrement. Et c'est classe par classe que les élèves sont allés à la rencontre de l'artiste et de son travail, le 28 janvier.

Hideyuki Ishibashi a ainsi pu leur expliquer sa démarche qui vise à pousser la photo dans ses retranchements historiques et actuels.

« Les rapports avec les élèves ont été excellents. Nous avons parlé du procédé négatif-positif, du rapport du temps avec la photo quand pour eux tout est instantané », a-t-il confié avant de repartir des projets plein la tête.

Avec son projet Présage, Hideyuki Ishibashi assemble des fragments d’images (vieilles photos, cartes postales…) qui lui rappellent ses rêves pour fabriquer artificiellement une nouvelle image. L’objectif : interroger la photographie comme projection d’un imaginaire.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité