Aller au contenu principal

Enseignement
Une résidence d'artiste fructueuse à La Saussaye

L'artiste en résidence à l'Eplefpa de La Saussaye, Hideyuki Ishibashi, a présenté le fruit de son travail aux élèves.

L'Eplefpa de Chartres-La Saussaye accueille chaque année un artiste en résidence. Cette année, c'est le Japonais Hideyuki Ishibashi qui a passé quelques semaines au sein de l'établissement.

Photographe plasticien, il a conduit une série de travaux durant son séjour en faisant participer les lycéens de l'option photo, dirigée par Julien Clément. C'est ainsi par exemple qu'ils sont remontés aux origines de la photographie en construisant un sténopé ou qu'ils ont confectionné du papier à partir de végétaux glanés sur le site du lycée.

Il a également profité de ce temps de résidence pour approfondir ses propres recherches lors de longues pérégrinations alentour, toutes dument suivies par GPS et qui ont donné corps à des images conceptuelles.

À la fin de la période de résidence, l'établissement organise d'habitude une exposition des œuvres produites par l'artiste et tout l'établissement est invité au vernissage. Mais cette année, la crise sanitaire en a décidé autrement. Et c'est classe par classe que les élèves sont allés à la rencontre de l'artiste et de son travail, le 28 janvier.

Hideyuki Ishibashi a ainsi pu leur expliquer sa démarche qui vise à pousser la photo dans ses retranchements historiques et actuels.

« Les rapports avec les élèves ont été excellents. Nous avons parlé du procédé négatif-positif, du rapport du temps avec la photo quand pour eux tout est instantané », a-t-il confié avant de repartir des projets plein la tête.

Avec son projet Présage, Hideyuki Ishibashi assemble des fragments d’images (vieilles photos, cartes postales…) qui lui rappellent ses rêves pour fabriquer artificiellement une nouvelle image. L’objectif : interroger la photographie comme projection d’un imaginaire.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Miellerie Véron : l’apiculture, c’est à 70 % le travail de l’apiculteur
Apiculteurs professionnels, Sébastien et Nathalie Véron font transhumer une partie de leurs 1 300 colonies en fonction des…
Publicité