Aller au contenu principal

Une visite privée de l'exposition Paul Richer

Le président de la chambre d'Agriculture, Éric Thirouin, a organisé le 8 décembre une visite privée de l'exposition consacrée à Paul Richer au Musée des beaux-arts de Chartres.

Éric Thirouin, le président de la chambre d'Agriculture, a invité les élus et plus largement dans et au-dehors du milieu agricole, à venir profiter d'une visite privée de l'exposition consacrée à Paul Richer au Musée des beaux-arts de Chartres, vendredi 8 décembre. Prétexte pour parler d'art, de culture et surtout de la place de l'agriculture dans le département.

Retour vers le passé

D'ailleurs, dans son mot d'accueil, le président est revenu très loin en arrière évoquant l'époque gallo-romaine, lorsque les Carnutes peuplaient et cultivaient la Beauce et commercialisaient déjà leurs excédents de production… Il ajoute que du temps de Paul Richer (1849-1933), l'agriculture occupait plus de la moitié de la population active et que c'est à cette époque que fut créé le Syndicat agricole de l'arrondissement de Chartres, permettant l'accès aux engrais et semences, nouvelles technologies d'alors, ou au crédit et qui ouvre une école d'agronomie.

Mais ce qu'a aussi voulu dire le président, c'est qu'en temps de crise, unis, les agriculteurs se battaient déjà contre les importations en réclamant droits de douane ou taxes spécifiques. Aussi, qu'à cette époque l'élevage se développe, les terres incultes reculent ou encore qu'au mitan du XXe siècle, la gestion volumétrique de la nappe de Beauce se mettait en place, tout comme le drainage des terres hydromorphes ou le développement des produits phytosanitaires et du machinisme.

Fierté du métier

Cependant, c'est l'exposition de Paul Richer qui réunit tout le monde. « Il aimait incontestablement le monde rural, et l'agriculture en particulier, pour sculpter avec tant de réalisme, tant de dignité, de droiture et de force, les agriculteurs, souligne Éric Thirouin. Nous espérons toujours dégager ce sentiment. L'ADN agricole est intact, même si nous doutons de notre avenir, du soutien de nos concitoyens, sans doute à tort, ou de notre capacité à relever les défis. Ce soir l'art et la culture révèlent ce que d'autres avant nous ont fait et nous donnent la fierté de notre métier ».

La visite de l'exposition est conduite ensuite par le conservateur du musée, Grégoire Hallé. C'est lui qui est allé à la rencontre du président de la Chambre, il y a quelques mois, pour lui faire découvrir cet artiste singulier dont les œuvres étaient restées trop longtemps dans les réserves. Ce qui frappe dans le travail de l'artiste chartrain, qui était à la fois neurologue, professeur d'anatomie, dessinateur, peintre et sculpteur, c'est le respect qu'il a pour ses hommes au travail. Il s'attache à rendre visible l'effort, le mouvement, et palpable la fatigue de ces agriculteurs. Et surtout il préserve toute leur humanité et leur dignité de travailleur. À voir donc, avant la fin de l'année…

Pratique

L'exposition Les nouveaux héros - Paul Richer et la sculpture du travail est présentée au Musée des beaux-arts de Chartres, jusqu'au 31 décembre. L'entrée du musée est gratuite pendant les fêtes. 

Plus d'infos ici.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité