Aller au contenu principal

Union de l’Essonne : Frédéric Arnoult élu président

Lundi 7 septembre, s’est tenue l’assemblée générale élective de l’Union de l’Essonne (regroupant les quatre syndicats locaux) à Étampes (Essonne), présidée par Fabien Pigeon. Frédéric Arnoult a été élu président.

Lundi 7 septembre s’est tenue l’assemblée générale élective de l’Union de l’Essonne à Étampes (Essonne), présidée par Fabien Pigeon, en présence de Damien Greffin, président de la FDSEA Île-de-France. Au programme  : renouvellement des membres du conseil d’administration avec élection d’un nouveau bureau, bilan de la moisson, feux de chaume…

À la suite du renouvellement des membres du conseil d’administration, Damien Greffin a rappelé «  l’importance de l’engagement des agriculteurs pour défendre le métier  ». Fabien Pigeon a tenu à remercier Pascal Desprez qui n’a pas souhaité renouveler son mandat d’administrateur et a félicité Laurent Dallier et Pierre Marcille, nouvellement élus administrateurs.

Frédéric Arnoult, nouvellement élu président, a présenté les membres du bureau  : vice-président, Damien Greffin ; secrétaire général, Nicolas ­Galpin  ; trésorier, Antoine Benoist.

Le nouveau président a ensuite remercié l’ensemble des adhérents présents pour leur confiance  : «  Cela me tenait à cœur de garder des responsabilités au sein de mon département après ma fin de mandat JA. Dans le contexte difficile que nous vivons, il est important de mettre du lien entre les adhérents par le biais notamment de rencontres intercantonales  ».

La moisson 2020 a fait apparaître de grandes disparités. «  C’est une moisson très moyenne, le chiffre d’affaires des exploitations est impacté, sans compter les récoltes de maïs et de betteraves à venir. Nous avons souffert d’un automne très humide et de la sécheresse du printemps  », a précisé Damien Greffin, président de la FDSEA Île-de-France.

Christophe Lerebour, référent départemental de l’Essonne sur le dossier des feux de chaume, s’est félicité de «  l’attitude des agriculteurs qui ont bien joué le jeu en collaboration avec les pompiers. Ce travail commun a permis une lutte efficace contre les feux de chaume. En 2021, les réunions locales avec les pompiers se renouvelleront  ».

En conclusion, Damien Greffin a remercié Fabien Pigeon pour son engagement. D’abord président de l’Union d’Étampes du 20 décembre 2012 au 16 juin 2016, puis de l’Union de ­l’Essonne depuis le 16 juin 2017, il a souligné «  sa volonté de défendre un métier toujours intacte, mais qui va se poursuivre, car même à 50 ans la fougue est toujours présente  ».

FDSEA IDF

Photo : Fabien Pigeon (à g.) a cédé sa place de président de l\'Union de l\'Essonne à Frédéric Arnoult.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
Publicité