Aller au contenu principal

Portrait
Valérie Colas des Francs, l’art de paille

Installée dans la cour du château de Nemours (Seine-et-Marne), Valérie Colas des Francs, artisane d’art, est l’une des rares marqueteuses de paille de France.

Valérie Colas des Francs, artisane d’art, est l’une des rares marqueteuse de paille de France.
Valérie Colas des Francs, artisane d’art, est l’une des rares marqueteuse de paille de France.
© L.G.-D. - Horizons

«Avec le retour à la mode de l’art déco et des années 1920, les maisons de luxe ont relancé la marqueterie de paille », explique Valérie Colas des Francs, marqueteuse de paille depuis vingt-trois ans à la suite d'une reconversion professionnelle après la naissance de ses enfants.

Né en même temps que la marqueterie de bois au XVIIe siècle, cet artisanat d’art utilisant de la paille permet également de créer motifs et dessins avec des couleurs. Les céréales puisent de la silice dans le sol, ce qui confère au brin de paille de la brillance et le rend imperméable et imputrescible. Valérie Colas des Francs achète uniquement de la paille de seigle qu’un céréalier bourguignon, Jean-Luc Rodot, cultive pour la tige et la commercialise colorée.

Fraîcheur et lumière

Si au départ Valérie Colas des Francs voulait travailler sur les vitraux qui offrent une lumière en transparence, elle est fascinée depuis l’enfance par les petits objets familiaux en marqueterie de paille pour leur fraîcheur et leur lumière. Elle opte donc pour une formation d’un an aux métiers des arts appliqués en ébénisterie et suit un stage auprès de Lison De Caunes, Maître d’art, la seule à l’époque à perpétuer le métier de marqueteur de paille, avant de travailler en restauration pour elle durant quinze ans.

« S'il n’y a pas de formation spécifique, cette activité se rattache à l’ébénisterie. Après il s’agit d’une histoire de finitions et de gestes. La pratique et le goût font la différence », souligne avec passion Valérie Colas des Francs qui a ouvert son propre atelier, Art de paille, en 2014 dans la cour du château de Nemours (Seine-et-Marne). Elle travaille sur commande pour des architectes et décorateurs tout en innovant. Elle a d’ailleurs participé récemment au salon Révélations au Grand Palais Éphémère qui lui permet d'être en contact direct avec un public averti et de présenter des pièces uniques. « La création permet d’oser des choses, même si le soleil reste le motif par excellence de cet art ». Elle a par exemple créé des accessoires de mode et bijoux en marqueterie de paille, une première.

Ce métier d’artisanat d’art, qui a failli disparaître, a bénéficié d’un protocole de sauvegarde du ministère de la Culture et est aujourd’hui sauvé. Si les professeurs ne le connaissent pas, ils en parlent. L’artisane d’art aime partager sa passion auprès des scolaires et accueille régulièrement des jeunes au sein de son atelier.

L’an prochain, avec les Maîtres d’art, elle devrait prendre la direction d’Osaka (Japon) pour une exposition et des conférences « dans l’objectif de créer une symbiose entre ces deux pays où l’artisanat d’art est complexe ».


Biographie

  • 2000 : début dans la marqueterie de paille.
  • 2007 : première exposition au Clos Lucé (Indre-et-Loire).
  • 2015 : création d’un bustier Mue de sirène.
  • 2014 : création de l’atelier Art de paille.
  • 2024 : projet d’exposition au Japon.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité