Aller au contenu principal

Vendanges : précoces, mais prometteuses !

Viticulteur à Onzain et président du syndicat de l’appellation AOC touraine-mesland, Cédric Chollet, fait le point sur la situation des vendanges.

Cédric Chollet

Horizons : Les vendanges précoces vont-elles impacter la qualité du vin ?

Cédric Chollet : Oui, bien sûr. Pour nous, plus les vendanges sont précoces, plus la qualité est belle. Plus on vendange tôt, plus les journées sont longues et ensoleillées.

La forte luminosité permet au raisin d’atteindre rapidement une bonne maturité. Cette année encore plus particulièrement, puisqu’elles ont commencé dès  début septembre et sont quasiment, pour la plupart des vignerons, finies, ou sur le point de se finir en cette fin de semaine.

Nous notons de très bons degrés, aux alentours des treize degrés, voire au-dessus. Les raisins sont bien mûrs, concentrés, ce qui nous conforte dans l’idée que nous allons faire des vins qui seront d’une très bonne qualité.

De la qualité oui, mais il aura-t-il la quantité escomptée ?

Cette année, avec le gel, la récolte est très disparate, mais dans l’ensemble des rendements plutôt faibles. En effet, sur les huit vignerons de l’AOC, certain vont avoir fait une récolte entre moyenne et bonne et d’autres, plus impactés par le gel, feront une récolte en deçà des espérances…

On attend les déclarations de récoltes pour voir vraiment ce qu’il en est, mais comme ça, à vue d’œil dans les vignes, on sait que la récolte sera petite, voire au mieux moyenne, mais qu’heureusement la qualité sera très bonne.

Suite à tous les aléas climatiques, qu’en est-il de l’état de la vigne ?

Le gel grille uniquement les bourgeons qui représentent la récolte de l’année. Le procédé est simple : le bourgeon gelé tombe avec la récolte qui va avec, mais heureusement les contres-bourgeons redémarrent, refont de la végétation sur laquelle on va pourvoir retailler pour que la vigne puisse repartir comme il faut pour l’année prochaine !

Après les « vraies » vendanges êtes-vous prêts pour les vendanges à l’ancienne ce samedi 7 octobre ?

Comme chaque année, l’AOC Touraine-Mesland en partenariat avec l’Association Onzain événements, organise ce samedi des vendanges à l’ancienne au niveau du rond-point d’Onzain, face au château de Chaumont-sur-Loire.

Participer aux vendanges à l’ancienne de la quinzaine de rangs de l’appellation composés de trois cépages blanc (chardonnay, sauvignon et chenin) et de trois cépages rouges (gamay, côt, cabernet) est un moment convivial et chaleureux où l’on partage et échange des savoir-faire entre générations.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité