Aller au contenu principal

Venez à la rencontre des agriculteurs !

Les Jeunes agriculteurs organisent leurs traditionnelles fêtes de l’agriculture, cette année dans un climat agricole tendu par la crise et par une moisson catastrophique. C’est le moment de venir leur montrer votre solidarité et d’échanger avec eux sur leur métier… dans une ambiance qui se veut malgré tout festive et conviviale !

Ce sont les Jeunes agriculteurs (JA) de Loir-et-Cher qui ont ouvert le bal des fêtes de l’agriculture, les 20 et 21 août, sur un site à cheval sur les communes de Rhodon et Baigneaux.

Ce « Festi’Campagne » a accueilli les visiteurs sur la D69, au rythme de nombreuses activités et animations : concours inter-cantonal de labour, jeux inter-associations, marché fermier, baptêmes d’hélicoptère, jeux inter-JA, concours de labour à l’ancienne et de motoculteur, mini-ferme des JA, exposition de matériels agricoles, loto-bouse et baptêmes en tracteur.

Deux semaines plus tard, ce sera au tour du canton Jeunes agriculteurs de Mantes (Yvelines) d’organiser le Festival de la terre.
L’événement ne revient que tous les neuf ans dans ce secteur de l’Ile-de-France, alors l’équipe se donne à fond avec, à la manœuvre, Arnaud Lepoin, le président du canton. Ensemble, ils ont choisi de bâtir un festival « différent et authentique » pour séduire davantage le grand public.
Pour cette 63e édition, qui se déroulera à Longnes le dimanche 4 septembre, de nombreuses animations sont prévues avec quelques nouveautés, dont une exposition-concours de bovins et des démonstrations de débardage de bois avec des chevaux.
Côté marché du terroir, les JA mettent le cap sur la diversité : une vingtaine de producteurs sera présente, allant des fruits et légumes aux fromages en passant par les biscuits, ou encore la viande.
Les animations seront aussi au rendez-vous : concours de labour, de tracteurs-tondeuses, baptêmes d’hélicoptère, tour de tracteur et/ou de poney, spectacle de chevaux camarguais...
Enfin, la restauration se voudra elle aussi plus authentique avec quelques produits locaux, notamment.

En Seine-et-Marne, la vingt-neuvième édition du Festival de la terre se déroulera le dimanche 11 septembre à Réau, de 10h à 19h. Unique manifestation agricole du département, cette fête organisée par les JA accueille chaque année plusieurs milliers de visiteurs.
Des animations diverses et variées sont inscrites au programme. Grande nouveauté, des baptêmes de buggy.
Les visiteurs retrouveront aussi les animations traditionnelles tant agricoles (moiss’batt’cross, baptême de tracteurs, labyrinthe de maïs, démonstrations de chiens de berger et de battage à l’ancienne, exposition d’anciens matériels et de nouvelles technologies agricoles…), qu’enfantines (mini-ferme, course de tracteurs à pédales, parcours à poney…), rurales (loto-bouse, baptême de l’air en hélicoptère, balade en calèche…) ou gourmandes pour le plaisir des papilles, dont le traditionnel boeuf à la broche.
Une messe sera célébrée à 10h par l’évêque de Meaux. Le tarif est fixé à cinq euros pour les adultes, l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de dix ans. Pour en savoir plus, cliquez ici  !

Quant à l’Eure-et-Loir, les cantons Jeunes agriculteurs de Chartres et de Janville sont en charge de l’organisation de la Fête de l’agriculture qui se déroule le 18 septembre à partir de 10h, sur le site du lycée agricole de Chartres-La Saussaye à Sours.
Aux côtés de l’incontournable moiss’batt’cross qui voit s’affronter une vingtaine de machines sur un circuit sinueux de quelques centaines de mètres — première manche à 11h30, finale à 16h30 —, les organisateurs ont concocté un programme plutôt alléchant.
Ainsi, ont-ils invité par exemple, la Fédération du tracteur pulling français à venir organiser une série de démonstrations de cette discipline assez peu connue en Eure-et-Loir. Ce sera l’occasion, à 11h et à 15h30, de voir des tracteurs surpuissants, donc très bruyants, lutter pour tirer d’énormes charges sur une centaine de mètres.
Par ailleurs, et fort du succès de l’édition précédente, un nouveau « loto-bouse » sera proposé. Il y aura également la possibilité de faire son baptême d’hélicoptère ou, de façon plus terre-à-terre, son baptême de tracteur.
Petits et grands sont donc invités à passer la journée sur le site pour profiter de toutes les animations mises en place. À midi, les organisateurs proposent au menu (13 euros) leur désormais célèbre jambon cuit à l’os au porto accompagné de frites d’origine Eure-et-Loir contrôlée.

D’après Estelle Bescond, Marine Guillaume, Laurence Dupuis et Hervé Colin

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité