Aller au contenu principal

Villecroze, la Provence à l’état pur

À Villecroze (Var), l’eau est présente à tous les coins de rue : cascade, grottes troglodytes, fontaines, sans oublier le lavoir.

Les villages de provence et leurs fontaines : cette image d’Épinal est bien réelle à Villecroze (Var), village adossé aux contreforts des alpes provençales et dont le nom signifie « ville creuse ».

En partant de la place centrale, où l’on peut admirer l’église Notre-Dame et le lavoir, un circuit permet de découvrir sept fontaines aux formes différentes. Elles sont alimentées par un système de canaux qui capte les eaux de ruissellement.

Le vieux village, où il est agréable de se perdre dans le dédale des ruelles, compte de nombreuses arcades, passages voûtés et petites places.

Dans ce village aussi appelé ­Villecroze-les-Grottes, il faut également se rendre dans le parc.

Une fois la barrière franchie, le spectacle offert est saisissant : une magnifique cascade tombe, tel un voile, d’une falaise de tuf — roche formée à la suite de la fossilisation de végétaux à la fin de la dernière période glaciaire —, d’une hauteur de 35 mètres au milieu de la verdure, puis l’eau forme un ruisseau qui traverse le parc.

À sa droite, des grottes troglodytes surplombent le parc.

Aménagées par les seigneurs de Villecroze au XVIe siècle, ces grottes bénéficient de jolies fenêtres ouvertes dans la roche et sont accessibles par deux escaliers, mais n\'ont jamais été habitées.

Le site est classé depuis 1924 sur la liste des sites et monuments naturels. Quant au parc, créé en 1930 par un couple d’origine américaine, il recèle de nombreuses espèces méditerranéennes.

Quelques kilomètres plus bas se trouve la ville de Salernes, spécialisée dans la fabrication des tomettes provençales depuis le XVIIIe siècle.

L. Goudet-Dupuis

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Alexandra Laurent-Claus présente sa gamme de produits cosmétiques au lait d'ânesse, présentée dans sa ferme.
Alexandra Laurent-Claus et ses savons au lait d'ânesse
Alexandra Laurent-Claus est une jeune éleveuse qui fabrique des produits cosmétiques à base de lait d'ânesse. Dynamique et…
L’assemblée générale de la FAV 41 s’est déroulée le 23 octobre à Monthou-sur-Bièvre dans le respect des règles sanitaires : port du masque, distanciation physique et absence de moment convivial à la fin des travaux.
«  Maintenir une viticulture dynamique  »
La Fédération des associations viticoles de Loir-et-Cher (FAV 41) a tenu son assemblée générale le 23 octobre à Monthou-sur-…
Publicité