Aller au contenu principal

Vincennes, le zoo parisien

Le Parc zoologique de Paris (12e arrondissement), fort de ses presque 90 ans, présente environ 3 000 animaux au pied de son célèbre rocher.

Il est des endroits que l’on reconnaît au premier coup d’œil. Le zoo de Vincennes (Paris, 12e arrondissement) en fait partie. Ouvert en 1934, il devait faire le pendant à la Ménagerie du Jardin des plantes (Paris V), où de nombreux animaux étaient regroupés. Un des objectifs était d’analyser le comportement d’espèces dans un enclos plus grand. Si la vocation scientifique n’est pas la première pensée du visiteur, elle reste présente aujourd’hui. Ainsi, il est possible d’observer un blob. Il s’agit en réalité d’un myxomycète, une sorte de grande cellule avec des millions de noyaux. Ce n’est ni un animal, ni un champignon, et encore moins un végétal. La cellule bouge néanmoins seule, et cela se voit.

D’autres projets sont menés par le parc zoologique, comme la réintroduction d’espèces. Ainsi, en 2021, un vautour né quelques mois plus tôt a été réintroduit dans la nature, en Bulgarie.

Depuis sa réouverture en 2014, les enclos ont été revus et agrandis, pour accueillir un total de 3 000 animaux sur 14 hectares. D’autres espèces vivent dans une relative liberté, dans la serre par exemple. Les chauves-souris évoluent librement dans ce large espace. À l’extérieur comme à l’intérieur, le zoo souhaite mettre en avant le bien-être animal. Ainsi, de nombreuses caches ont été créées pour que les animaux puissent s’isoler, et les espaces sont pensés de manière à restituer au plus près le milieu naturel. Une visite est d’ailleurs l’occasion de découvrir des espèces moins connues. Aux côtés des girafes et des lions, on retrouve des fourmis exotiques, des koudous ou encore des gloutons.

Le Grand Rocher, haut de 65 mètres, domine le parc. Plus qu’un élément décoratif, il joue un véritable rôle dans le fonctionnement du zoo puisqu’il renferme en réalité un château d’eau. Si à l’origine les visiteurs pouvaient accéder au sommet du rocher, celui-ci est désormais trop vétuste pour être arpenté. Il doit aujourd’hui être réhabilité et une grande cagnotte a été lancée en novembre 2021 pour la rénovation du symbole du zoo, pour un objectif de 100 000 euros, sur les 900 000 que devrait coûter le chantier.

La magie de Noël s'invite également au zoo jusqu'au 1er janvier avec de nombreuses activités et des dimanches féériques.

Le Parc zoologique de Paris, ou Zoo de Vincennes, est un établissement du Muséum national d'histoire naturelle. Il se situe avenue Daumesnil, Paris XII. Ouvert tous les jours de 10 heures à 17 heures jusqu’au 26 mars. Fermeture annuelle du 2 au 22 janvier.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Publicité