Aller au contenu principal

Virtuelles, les Artisanales s'ouvrent sur le monde entier

Pandémie oblige, les Artisanales de Chartres se déclineront cette année sous une forme virtuelle, du 8 au 11 octobre, sur le site www.les-artisanales.com.

Plutôt que de ne pas les organiser en raison de l\'incertitude qui plane toujours sur l\'organisation d\'événements attirant plus de cinq mille personnes, la chambre des Métiers et de l\'Artisanat d\'Eure-et-Loir a décidé que les Artisanales de Chartres seraient virtuelles cette année.

Ainsi, du 8 au 11 octobre et aux horaires habituels*, c\'est en toute sécurité sanitaire que les visiteurs vont pouvoir déambuler à la découverte des artisans du territoire, dans les allées du site www.les-artisanales.com.

Les producteurs de la marque Terres d\'Eure-et-Loir ont été invités à y tenir un stand, moyennant 150 euros de participation. Certes les visiteurs ne pourront pas goûter les produits, mais le site web pourra permettre aux producteurs de se faire connaitre dans le monde entier.

Ils pourront y intégrer leur propre site web, y montrer leurs vidéos, leurs photos, faire des démonstrations et répondre aux visiteurs par le biais de chat.

L\'équipe de la chambre consulaire ont assuré accompagner les producteurs sur la maitrise du site.

Comme chaque année, les Artisanales seront réparties sur quatre pavillons, consacrés à la beauté et à la mode, à la gastronomie, aux métiers d\'art et au bâtiment et à l\'horticulture.

Des conférences en live seront proposées, des jeux-concours, les visiteurs pourront participer à des ateliers pour réaliser des produits tendances et des visites virtuelles de centres de formation et de lycées professionnels sont prévues.

*jeudi de 15 heures à 22 heures, vendredi de 10 heures à 22 heures, samedi et dimanche de 10 heures à 20 heures.

Hervé Colin

Photo d\'archives

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Publicité