Aller au contenu principal

Région Centre-Val de Loire
Vœux 2023 : François Bonneau souhaite « penser l'avenir »

Mercredi 4 janvier, François Bonneau, président du conseil régional, a présenté ses vœux aux personnalités et institutions présentes à l'Hôtel de région à Orléans (Loiret). L'occasion pour l'élu de dévoiler les chantiers régionaux à venir.

Mercredi 4 janvier, François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire, s'est adonné à un véritable bain de foule avant de présenter ses vœux à l'assemblée, réunie à l'Hôtel de région à Orléans. Des vœux qui ont rapidement laissé place aux engagements pris par la Région pour l'année à venir. Voté en décembre 2022, le budget régional annuel sera « particulièrement volontariste », a annoncé en premier lieu le président. « Quel est le choix dans une période de crise comme celle que nous connaissons ? C’est le choix d’utiliser la capacité publique pour, à la fois, protéger et impulser. Cela va nous permettre de penser l’avenir. »

© A.B. - Horizons

Pour illustrer ces choix, François Bonneau a convié six femmes afin de témoigner sur différents aspects de la politique régionale. « J’ai choisi des femmes représentant l’excellence de notre région par leur engagement. Ce n’est pas un choix symbolique. Alors que les droits humains fondamentaux des femmes sont bafoués dans tant de pays dans le monde, leurs paroles constituaient une réponse lumineuse à l’obscurantisme et à la barbarie qui semble ne jamais devoir disparaître. »

 

 

Solidarité

L'un des engagements fort de la Région cette année demeure la solidarité. Un point sur lequel le président du conseil régional a tenu à insister : « Le réflexe dans cette période difficile doit être, et est, pour nous tous un réflexe de solidarité. Cette solidarité marque très fortement le projet régional pour 2023 ». Entre autres choses, les 16-25 ans bénéficieront gratuitement des transports Rémi le week-end à partir de septembre. Les étudiants auront quant à eux accès au dispositif d’aide à l’acquisition d’ordinateurs que la Région avait mis en place préalablement pour les lycéens. Pour les familles, la gratuité des transports scolaires de la maternelle à la terminale est maintenue. Enfin, plus de 1 250 projets associatifs seront soutenus par la Région à travers le dispositif Cap’asso (dans le sport, la culture, l’éducation à l’environnement, etc.).

Santé

« Chaque jour davantage, notre préoccupation et celle de nos concitoyens est celle de l’accès aux soins », a aussi précisé François Bonneau. En ce sens, en 2023, plus de 125 structures d’exercices regroupés (maisons de santé pluriprofessionnelles, centres de santé) se développent à l’échelle de la région. Plus de 400 médecins occuperaient d'ores et déjà ces structures. La Région vise l’effectif de 60 à 80 médecins salariés d’ici la fin 2023. Cette augmentation du nombre de médecins en région se veut faciliter par la création l'année dernière du CHU d'Orléans, qui a accueilli une première promotion de 105 étudiants en première année.

Lutte contre le réchauffement climatique

Dans la continuité de la dynamique de la COP régionale, la Région s'est engagée à créer une agence régionale énergie-climat. « Cette agence a pour objectif de renforcer l’information, l’accompagnement et le soutien aux particuliers, collectivités et entreprises afin d’atteindre le plus rapidement possible un niveau de performance dans la baisse de production de CO2 », a expliqué François Bonneau. Des assises de l’eau seront par ailleurs organisées avec l’État et les Agences de bassins dans les mois à venir. « Nous voulons atteindre des objectifs de responsabilisation et de performance de l’usage de l’eau, poursuit le président régional. Un bien qui devient de plus en plus précieux ».

Agriculture

Face aux aléas climatiques « terribles », l’agriculture figurera à nouveau en 2023 parmi les priorités régionales. « Nous serons engagés en faveur de l’installation des jeunes, des circuits courts et de la marque C du Centre », a brièvement déclaré le président.

Mobilités

Enfin, en termes de mobilité, François Bonneau a certifié que « tout sera fait pour que les usagers puissent prendre le train avec une absolue sécurité de régularité ». Cinq lignes de fret supplémentaires devraient être amorcées cette année. Dès 2025, deux trains pourraient, chacun, quotidiennement, transporter 172 containers de camion entre Orléans et Le Havre.

Le président a également évoqué bien d'autres sujets tels que le tourisme, le sport ou encore la ruralité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Tous en tracteur à Paris mercredi 8 février
Suppression des NNI, directives Nitrates, ZNT... Les contraintes de production s'accumulent, toutes productions confondues. Une…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Claude Jeay est le nouveau sous-préfet de Nogent-le-Rotrou.
Claude Jeay est le sous-préfet de Nogent-le-Rotrou
Le nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou, Claude Jeay, a officiellement pris ses fonctions le 16 janvier.
Publicité