Aller au contenu principal

Tribune
Christiane Lambert : « Voter et discerner »

Dans cette tribune, la présidente de la FNSEA lance un appel au vote pour le second tour des législatives 2022 qui se déroule ce dimanche 19 juin.

Christiane Lambert.
Christiane Lambert.
© Archives Horizons

« 52 % d'abstention. Et 70 % chez les jeunes de 18 à 35 ans. En désertant les urnes, les Français seraient-ils en train de déserter la démocratie ?… Alors que d'autres se battent au prix de leur vie pour la sauver…

Voter est un droit acquis de haute lutte.

Voter est un devoir de citoyen responsable pour choisir une orientation pour son pays, avec conscience et discernement, car tous les programmes ne se valent pas.

Agricultrices, agriculteurs, ne tombons pas dans le piège de ceux qui voudraient faire des élections législatives un scrutin de défiance.

Bien au contraire : il ne s'agit pas désormais de détruire, mais bien de construire. Dès lundi prochain, l'Assemblée nationale élue aura pour mission de voter des lois qui façonneront l'avenir de notre pays. Pour notre secteur : la grande loi d'orientation et d'avenir agricole tant attendue. Cette loi ne peut pas se faire sans nous, elle ne doit pas se faire contre nous. Chacune de nos voix compte, mais s'abstenir de la donner ou la donner à un candidat qui ne respecte ni la réalité des territoires, ni les efforts consentis pour produire une alimentation sûre, saine et durable pour tous, pour résister à la pression économique et participer à l'effort environnemental, un candidat qui pratique l'alléchant ‘‘y qu'à faut qu'on’’ des promesses électorales stériles et sans lendemain, qui rejette l'intérêt d'une Europe qui protège tout autant qu'elle ouvre des opportunités, qui depuis soixante ans a su pérenniser une Politique agricole commune offrant une alimentation accessible à tous, gage de paix et de stabilité : c'est hypothéquer à bas prix notre avenir, et celui des générations agricoles futures.

Dimanche 19 juin, notre droit, c'est : voter. Notre devoir, c'est : voter avec discernement. Ne bradons pas nos votes : ils doivent être le reflet de notre responsabilité vis-à-vis d'une société qui attend beaucoup de nous. Et que nous ne pouvons laisser, sans rougir, sombrer dans un populisme pessimiste. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité