Aller au contenu principal

Méthanisation
Webinaire le 8 mars sur la méthanisation en Île-de-France

Prometha organise le lundi 8 mars un webinaire axé sur la méthanisation en Île-de-France.

Afin d’accompagner l’essor et la structuration de la filière de la méthanisation en Île-de-France, un collectif composé de la Région, des services de l’État (Driaaf, Driee), l’Ademe, la chambre d’Agriculture de la région Île-de-France, l’Arec, GRDF, GRTgaz et les Départements de Seine-et-Marne et de l’Essonne s’est structuré pour créer Prométha.

Ses missions visent l’accompagnement des porteurs de projets (agriculteurs, syndicats d’énergie, collectivités locales, etc.) et l’acculturation du grand public : animation du site Internet qui diffuse les informations et actualités de la filière francilienne ; production de livrables thématiques par différents groupes de travail ; organisation de visites de site et d’évènements pour informer et fédérer les acteurs franciliens.

Prométha a pour vocation d'être une instance stratégique d’échanges et de décisions. Un premier webinaire est organisé le lundi 8 mars de 9 heures à 11 heures pour dresser et partager l'état des lieux, les enjeux et les perspectives de la méthanisation en Île-de-France.

Au programme : 

Introduction - mot d'accueil par Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la Région Île-de-France.

Panorama de la méthanisation en IDF : quelles caractéristiques, quelles spécificités ?, par Jean-Marie Chaumel, référent méthanisation à l’Ademe Île-de-France.

Collectif Prométha : quelle ambition, quelles activités ?, avec Séverine Ducottet, cheffe de projet « énergie et biomasse » à la Région Île-de-France.

Ancrage local : vecteur d’appropriation et d’acceptation par Yves Jaunaux, vice-président du Département de Seine-et-Marne et Sylvie Gibert, conseillère départementale de l’Essonne.

Perspectives de la filière : quels objectifs ; quelles opportunités ?, avec Veronique Bel, directrice territoriale Île-de-France de GRDF, Pascal Hainaut, adjoint au délégué territorial Val-de-Seine de GRTgaz.

Témoignage sur la dynamique agricole d'Hervé Billet, président de la commission économie filière de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France.

Conclusion par Bertrand Mantérola, directeur régional et interdépartemental adjoint de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de la région d'Île-de-France (Driaaf) (sous réserve) et Pierre-Emmanuel Savatte, chef du service régional de la forêt et du bois, de la biomasse et des territoires de la Driaaf (sous réserve).

Inscriptions

Pour vous inscrire, cliquez ici

Photo d'archives

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité